Après avoir dénoncé les fausses informations circulant au sujet de Jean-Jacques Bourdin, Anne Nivat a dévoilé la raison de son déplacement.
Excès de vitesse de Jean-Jacques Bourdin : la triste révélation de sa femme Anne Nivat

Contrôlé à 186 km/h sur une autoroute du Cantal au lieu des 130 km/h autorisés, Jean-Jacques Bourdin a reconnu les faits dans son émission Bourdin Direct sur RMC ce jeudi 28 mai. Mais contrairement à ce qu'avait affirmé le quotidien La Montagne, le journaliste n'a bravé aucune interdiction de déplacement liée au confinement. L'animateur assure même qu'il détenait plusieurs autorisations, l'une professionnelle, l'autre personnelle.  Ce samedi 30 mai, Anne Nivat n'a pas souhaité s'arrêter là et a rédigé un communiqué co-signé par son mari où elle s'adresse aux gendarmes, et que l'association APNM Gendarmes et Citoyens a rendu publique. "Mon mari et moi-même respectons infiniment le travail de la gendarmerie. (...) Maintenant que nous avons la certitude que la fuite envers le journal local ne provient pas de ce corps de métier, nous sommes rassurés. Nous le répétons une dernière fois : l’excès de vitesse est assumé et regretté par mon mari", est-il d'abord écrit.

À lire également

Elie Semoun partage la vidéo de ses retrouvailles avec son père en Ephad

Mais alors que Jean-Jacques Bourdin n'avait pas souhaité divulguer à l'antenne les raisons personnelles qui l'a

... Lire la suite sur Télé 7 jours