Si l'Italie a remporté l'Eurovision 2021, beaucoup estiment que la victoire revient à la Française Barbara Pravi. Le chanteur de Maneskin est accusé d'avoir pris de la drogue. Mais Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions, estime qu'il ne faut pas revenir sur le résultat final.
Eurovision 2021 : Delphine Ernotte ne veut pas que l'Italie soit disqualifiée

Si certains appellent à la disqualification de l'Italie, qui a remporté le concours de l'Eurovision grâce aux votes du public, d'autres, comme la représentante française Barbara Pravi ou Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions, sont contre. Pour elles, le groupe Maneskin a gagné avec fairplay samedi soir. Et la polémique autour d'un présumé usage de drogue par le chanteur Damiano David n'a pas à impacter le résultat. Barbara Pravi est très heureuse d'avoir terminé deuxième et cette histoire ne l'ébranle pas du tout. "Je m'en fiche un peu (…) Ce sont des choses qui ne me concernent pas. Et surtout ce qui est réel, c'est que ce sont des gens qui ont été élus et par le public et par le jury", a-t-elle expliqué à Laurent Delahousse sur France 2 dimanche soir.

Le chanteur du groupe Maneskin est accusé d'avoir pris de la cocaïne. Il s'est défendu de cela en conférence de presse et sur les réseaux sociaux et a accepté de se soumettre à un test sanguin pour prouver sa bonne foi. Mais peu importe le résultat du test, la France ne portera pas réclamation. "Quel que soit le résultat du test, la France n’a pas du tout l’intention de déposer une réclamation", a expliqué Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions et de l'UER (Union européenne de Radiotélévision), dans Le Parisien.

À noter que rien dans le règlement de l'Eurovision ne permet de retirer la victoire à un candidat qui aurait consommé une substance...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >