Eric Dupond-Moretti répondra ce soir à Apolline de Malherbe lors d'une grande interview sur BFMTV. Lors d'un premier extrait diffusé sur la chaîne d'infos cet après-midi, il a répondu aux attaques de Muriel Robin sur sa nomination en tant que Garde des sceaux.
Eric Dupond-Moretti surpris par les attaques de Muriel Robin : "Elle était très sympathique avec moi..."

Interrogée mercredi dernier sur BFMTV pour rendre hommage à Jacqueline Sauvage dont on avait appris le décès quelques heures plus tôt, Muriel Robin s'était émue de la présence de Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti dans le gouvernement de Jean Castex. Comment avoir confiance dans un pays où notre ministre de la justice, Maître Dupond-Moretti dit ne pas connaître les chiffres des violences et s'étonne du nombre de viols en France. Et comment avoir confiance en la police qui peut mettre quelqu'un de suspecté de viol comme premier flic de France (Gérald Darmanin, ndlr)? C'est très compliqué, c'est de l'humiliation, c'est presque un retour en arrière. Je ne comprends pas les signaux envoyés par notre Président", dénonçait-elle alors.

"Elle était très sympathique avec moi"

Interrogée par Apolline de Malherbe dans une grande interview qui sera diffusée à 19h, 21h30 et 23h30 sur BFMTV, Eric Dupond-Moretti s'est étonnée de la réaction de l'humoriste. Sur la forme pour commencer : "D'abord je suis très surpris qu'elle ait pu dire parce quand elle me rencontrait en d'autres lieux, elle était très sympathique avec moi. Très sympathique avec moi... Mais bon, ça c'est un autre problème, ça ne regarde qu'elle," a-t-il expliqué. Puis sur le fond : "Que me reproche-t-elle ? Elle me reproche de ne pas avoir compris une question devant la commission des lois. Quelle était la question ? Elle était posée par un député il me disait '99%...', moi...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !