Hier, Emmanuel Macron a été victime d'un lancer d'oeuf à Lyon alors qu'il déambulait dans les allées du salon international de la restauration, de l'hôtellerie, et de l'alimentation. Ce mardi 28 septembre, l'auteur des faits a été hospitalisé.
Emmanuel Macron visé par un lancer d'oeuf : l'auteur des faits hospitalisé "sous contrainte" après un examen psychiatrique

Il y a quelques mois et alors que le président était en déplacement dans le département de la Drôme, il avait été giflé par un badaud alors qu'il saluait la foule. Proche du milieu royaliste et de l'extrême-droite, l'agresseur avait été emprisonné durant deux mois avant d'être relâché, ne regrettant à aucune seconde son geste. Hier, Emmanuel Macron a été victime d'une nouvelle agression, qui cette fois s'est matérialisée par le biais d'un... lancer d'oeuf.

Ce lundi 27 septembre, le président de la République était en déplacement à Lyon pour assister au Sirrha, le salon international de la restauration, de l'hôtellerie, et de l'alimentation. Après avoir fait plusieurs annonces comme la défiscalisation des pourboires, le chef de l'Etat a déambulé dans les allées du salon afin de rencontrer des professionnels du secteur. Alors qu'il échangeait avec des restaurateurs, le président de la République a été victime d'un lancer d'oeuf, projeté depuis la foule. Le projectile a rebondi sur son épaule sans se casser. Rapidement, le service de protection d'Emmanuel Macron s'est empressé de le protéger et le coupable a été rapidement appréhendé.

Ce mardi, le parquet de Lyon affirme dans un communiqué que l'auteur du lancer, un jeune homme de 19 ans a été admis au centre hospitalier du Vinatier, à Bron, juste après sa garde à vue. Cet étudiant inconnu des services de police, avait fait l'objet hier d'un examen psychiatrique pour tenter...