Ce 10 juin, Emmanuel Macron, en visite à Clairefontaine pour encourager les Bleus à quelques heures de l'Euro, a accordé un entretien exclusif à BFMTV. Dans celui-ci, il a parlé plus précisément de la gifle qu'il avait reçue.
Emmanuel Macron giflé, il réagit sur BFMTV : "Il faut relativiser... mais ne rien banaliser"

En ce jeudi 10 juin ensoleillé, l'humeur était au beau fixe pour Emmanuel Macron. Le président de la République, fan de football (et supporter invétéré de l'Olympique de Marseille), était en déplacement à Clairefontaine, le "village" des Bleus depuis 28 ans, pour sa visite devenue traditionnelle avant le début de chaque compétition internationale majeure. Cette fois-ci, c'était pour encourager l'Equipe de France à la veille de l'Euro qui débutera ce vendredi 11 juin. À l'occasion, il a accordé un entretien exclusif en direct à la chaîne BFMTV. Il y a répondu aux questions des présentateurs de l'émission Top of the foot, Mohamed Bouhafsi et Jean-Louis Tourre. Si le chef de l'Etat a bien sûr commenté sa présence en lien avec le début de la compétition sportive européenne, s'exprimant sur des sujets comme ses messages aux Bleus, le retour de Karim Benzema en Equipe de France ou la polémique autour de l'hymne de Youssoupha, le président de la République n'a pas échappé à une question sur la gifle qu'il a reçue il y a deux jours à peine.

S'il avait déjà réagi avec humour puis assez brièvement à cet événement, le président de la République a cette fois-ci répondu plus longuement sur BFMTV. "D'abord je ne veux pas interférer dans le travail de la justice. Je pense que par rapport à ce qu'il s'est passé, il faut être très simple. D'abord il faut relativiser et ne rien banaliser. Quand je dis relativiser, c'est pas grave de...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >