Sur Instagram, après avoir créé la polémique en posant avec un animal sauvage sur ses réseaux sociaux, Elsa Dasc a présenté ses excuses.
Elsa Dasc, dézinguée par Hugo Clément et des internautes pour avoir posé avec un animal sauvage en laisse, s'excuse : "J'avoue, j'ai abusé"

"Bonjour tout le monde c'est Elsa, je prends la parole pour parler de ce qu'il s'est passé hier" confie Elsa Dasc à son million d'abonnés sur Instagram ce lundi matin. Ce week-end, la jeune femme révélée dans la télé-réalité Les Princes et les princesses de l'amour sur W9 a passé une journée dans un zoo privé de Dubaï. Un lieu où des touristes peuvent passer des instants privilégiés avec des dizaines d'animaux sauvages comme des lionceaux ou des guépards. Avec son mari Arthur, la jeune femme a posé en compagnie de ces animaux sauvages. Sur l'un des clichés, Elsa Dasc tient même en laisse un guépard... Des publications qui ont choqué les internautes et le journaliste Hugo Clément. "C’est l’histoire de deux 'influenceurs' français, Elsa Dasc et son mari, qui posent avec un guépard en laisse et un lionceau, pour faire la promotion du 'parc privé' PrivateZoo Dubaï. Les riches touristes peuvent venir y jouer avec des animaux sauvages" a posté le journaliste de France 2 sur Twitter. Face à la colère des internautes, Elsa Dasc a supprimé ses publications et a présenté ses excuses ce lundi midi.

"C'est complètement débile..."

"J'ai posté une photo que je n'aurais pas dû et je suis vraiment désolée a-t-elle confié en story sur Instagram. Pour vous expliquer, je suis vraiment contre les zoos. Je déteste cela. J'ai été en Thaïlande, j'ai refusé catégoriquement d'aller dans des zoos, de prendre des photos avec des éléphants (...)...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.