On le sait : Marina Foïs est aussi facétieuse que taquine. Et ce n'est pas André Dussollier qui dira le contraire ! Invité sur les ondes d'On refait la télé sur RTL, l'acteur est revenu sur la petite vengeance de la comédienne lors de la dernière cérémonie des César.
“Elle s’est bien vengée” : André Dussollier explique l'allusion de Marina Foïs à son propos lors de la cérémonie des César (VIDEO)

Ces dernières années, la cérémonie des César fait beaucoup parler. En 2020, c’est Florence Foresti qui avait eu la lourde tâche de la présenter. Oui, une "lourde tâche" compte tenu du contexte de l’époque. Roman Polanski était alors plusieurs fois nommé dans différentes catégories pour son film, J’accuse, ce qui avait soulevé une vague d’indignation au sein de l'opinion publique. Absent de la cérémonie, le réalisateur accusé de viols avait suscité de vives réactions, notamment celle d’Adèle Haenel qui avait préféré quitter la salle à l’annonce du César de la Meilleure réalisation… attribuée à Roman Polanski. L’année suivante, c’est Marina Foïs qui avait repris ce lourd flambeau.

Une 46ème édition des César là aussi placée sous le signe de l’engagement. Dans son discours d’ouverture, Marina Foïs n’avait pas perdu de temps en taclant le gouvernement et sa politique envers le monde de la Culture, s’en prenant notamment à la Ministre Roselyne Bachelot. Plusieurs mois plus tard, c’est André Dussollier qui a livré ses sentiments à l’égard de cet esprit militantiste qui s’est emparé de la cérémonie des César. "Ça doit être une fête du cinéma, et là on sentait qu’il y avait une cérémonie qui était à l’envers de ce que l’on imaginait" a estimé l’acteur de 75 ans au micro d’On refait la télé, samedi 18 septembre sur RTL. Pourtant, celui qui partage l’affiche du film Tout s’est...