En sélection officielle au 72è Festival de Cannes, Douleur et gloire (diffusée ce soir sur Canal+) avec Antonio Banderas, qui a raflé le Prix d'interprétation masculine, est sans doute la réalisation la plus personnelle de Pedro Almodóvar. Pour le cinéaste espagnol, il s'agissait de sa septième œuvre en compétition sur la Croisette. Voici nos trois raisons de (re)découvrir ce film.
Douleur et gloire (Canal+) : 3 raisons de regarder ce film de Pedro Almodóvar avec Antonio Banderas

Douleur et gloire, film de Pedro Almodóvar, sélectionné en compétition officielle au 72è Festival de Cannes, porte bien son nom tant il remue et prend aux tripes. Les maux de Salvador Mallo, cinéaste vieillissant divinement interprété par Antonio Banderas, laissent leur empreinte longtemps après la fin du générique. S’il parvient à émouvoir et à perturber autant, c’est peut-être parce que le si secret Pedro Almodóvar se livre dans ce film avec une troublante sincérité. Découvrez nos trois raisons de (re)voir ce film.

⋙ Cannes 2019 : dates du festival, jury, films en compétition... Toutes les infos sur la 72ème édition

Parce que c'est une auto-fiction

À 70 ans, Pedro Almodóvar entame une nouvelle ère de sa vie. C'est de cette période, à la fois riche des souvenirs cumulés depuis l'enfance et terrifiante, car l'ultime issue reste la mort, qu'évoque sans pudeur son Douleur et gloire. Au travers de son personnage de Salvador Mallo, sorte de vrai-faux double, le cinéaste dresse un bilan de ses heures de gloire, de ses doutes, de ses peurs, de ses premiers émois, de ses addictions... Il n'en cache rien. Et quitte à mettre autant de touches de lui dans son oeuvre, Pedro Almodóvar a recréé en studio son appartement madrilène avec sa décoration loufoque afin que son Salvador Mallo (personnage central au nom contenant les mêmes lettre que celui d'Almodóvar...) puisse évoluer. Salvador Mallo arbore la même coupe ébouriffée, a le dos...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >