Suite au Conseil de défense de ce lundi 6 décembre, Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19. Fermeture des boîtes de nuit, accès favorisé au rappel vaccinal pour les 65 ans et plus, recommandation pour le télétravail, vaccination des 5 - 11 ans à l'étude.. Découvrez ce qu'il faut retenir de la conférence de presse du Premier ministre.
Discothèques fermées, protocole dans les écoles, télétravail encouragé... Les nouvelles mesures annoncées par Jean Castex (VIDEO)

La cinquième vague de l’épidémie de Covid-19 est en pleine montée en France. Alors que les indicateurs se dégradent, l’inquiétude est de mise du côté du gouvernement qui a décidé de se réunir en Conseil de défense ce lundi 6 décembre. Quelques jours plus tôt, Jean Castex avait prévenu que ce Conseil serait l'occasion de "voir s'il y a lieu de prendre des mesures complémentaires". Autour d’Emmanuel Macron, toutes les options ont été mises sur la table : retour des jauges dans les espaces publics, retour du télétravail généralisé, vaccination pour les enfants de plus de 5 ans, anticipation des vacances scolaires de Noël… Qu’a-t-il été décidé ? Afin d'annoncer les orientations prises, le Premier ministre et Olivier Véran ont tenu une conférence de presse ce soir à 19 heures.

Ni confinement, ni couvre-feu, ni jauges au programme. "Ce serait disproportionné", a fait savoir Jean Castex au début de sa prise de parole ce lundi 6 décembre. Le gouvernement a donc écarté toutes nouvelles restrictions face à la flambée épidémique de Covid-19. Seule une exception au principe de ne pas restreindre l’activité a été faite : les boîtes de nuit devront fermer leurs portes à compter de vendredi prochain et pendant les quatre prochaines semaines. Une décision motivée par le fait que le "port du masque est difficile dans ces établissements", indique-t-il. L'homme politique a également annoncé que les 65 ans et plus accéderont...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >