Le sélectionneur de l'équipe de France a évoqué le cas de l'attaquant star du Real Madrid auprès de la chaîne L'Equipe. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la hache de guerre n'est pas enterrée.
Didier Deschamps : sa confidence pleine de rancune sur Karim Benzema

Karim Benzema est au coeur d'un débat sans fin depuis quatre ans. Doit-il revenir en équipe de France ? Est-il un élément indésirable dont on doit se passer ? Les uns répondent oui à la première question, les autres apportent la même réponse pour la seconde. Mais au final, un seul homme tranche. Il s'agit du sélectionneur Didier Deschamps, qui semble conserver le lead à chaque annonce de sélection. Le président de la FFF, Noël Le Graët, qui a plusieurs fois reconnu être fan du joueur et n'a pas hésité récemment à vanter son énorme saison au Real Madrid, est lui-même impuissant. Car la raison de son statut de persona non grata doit plus à un contexte extra-sportif tendu et une relation personnelle brouillée avec l'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille. "KB9" n'a plus été appelé depuis le mois de décembre 2015 et la tristement célèbre affairede la sextape de Mathieu Valbuena, dans lequel le natif de Bron a été cité et inculpé. Provisoirement suspendu, il a fini par être définitivement rayé de la liste. La faute, surtout, à des déclarations assumées mais malheureuses dans les colonnes du journal espagnol Marca.

"La ligne blanche" a été franchie : un retour en arrière impossible

Karim Benzema prétendait que Didier Deschamps avait "cédé à une partie raciste de la France" en ne le sélectionnant plus. Quelques jours plus tard, les accusations battront leur plein et le sélectionneur verra sa maison de Concarneau ornée de...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !