Ce mardi 7 avril dans le journal d'Anne-Sophie Lapix sur France 2, le professeur Jean-François Delfraissy a appelé à la prudence sur les tests sérologiques dans certains cas bien précis.
Déconfinement : pourquoi certains tests sérologiques pourraient être inutiles si vous êtes asymptomatique (VIDEO)

L'après confinement est sur toutes les lèvres. Alors que la France est entrée dans sa quatrième semaine de quarantaine, les scientifiques planchent sur l'épineuse question. Les tests sérologiques, basés sur l’analyse sanguine de chaque individu, seraient une des pistes pour décréter la fin de cette période d'isolement pour de nombreux Français : "C'est un enjeu majeur dans la perspective du déconfinement", avait d'ailleurs déclaré récemment Olivier Véran, le ministre de la Santé. Un procédé efficace s'il est réalisé à grande échelle dans la population. C'est pourquoi le ministre a annoncé avoir commandé deux millions de tests, livrés durant tout le mois d'avril.

Un appel à la prudence

Ce mardi 7 avril, Anne-Sophie Lapix présentait une nouvelle édition spéciale de son journal de 20h afin de revenir sur cette crise sanitaire sans précédent. Au cours de l'émission, la journaliste a interrogé le professeur Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, qui donne donc régulièrement son avis à Emmanuel Macron - en visite polémique à Pantin ce mardi - sur les mesures à suivre. Et ce dernier a appelé à la prudence en expliquant que les tests sérologiques pourraient s'avérer inutiles ou tout du moins inefficaces sur des personnes asymptomatiques. Explications.

La production d'anticorps parfois retardée

"Cette maladie est très particulière car lorsqu'on fait une forme faible avec peu de symptômes voire asymptomatique,...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.