Dans un long texte publié sur Mediapart, Vincent Lindon a partagé sa vision sur la crise du Covid-19 et ses conséquences pour la France, en fustigeant notamment la politique menée par Emmanuel Macron depuis son arrivée à l'Elysée en 2017.
Dans un texte engagé, Vincent Lindon fustige le goût d'Emmanuel Macron "pour la pompe et les rites de la monarchie"

Il y a de l'amertume dans les mots de Vincent Lindon, voir de la colère. Ce mercredi 6 mai, Mediapart a partagé un long texte rédigé par le comédien de 60 ans, détenteur de cinq César du Meilleur Acteur. Vincent Lindon a pris le temps de lire face caméra sa longue réflexion sur la crise du Covid-19 qui frappe actuellement la France, et sur les conséquences d'une politique menée depuis plusieurs années par les dirigeants du pays.

À lire également

L’actrice Corinne Masiero tacle à nouveau Emmanuel Macron : “Je n’écoute pas les serpents”

Il n'épargne pas les différents dirigeants qui se sont succédés à la tête de l'Hexagone, en pointant du doigts l'état des services médicaux. Mais pas seulement : "Au-delà de la santé, c’est l’ensemble du secteur public qui subit depuis des décennies les coups de boutoir des présidents qui se succèdent avec toujours la même obsession : réduire la place de l’État dans l’économie. La recette est simple : privations pour ce qui coûte (l’éducation, la justice, la police, l’armée, la santé…) et privatisations pour ce qui rapporte", explique-t-il. Nicolas Sarkozy, Dominique De Villepin, François Hollande... L'acteur tire à vue, et en

... Lire la suite sur Télé 7 jours