Sommaire

Questions pour un champion (France 3)

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">
rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

Autre jeu de culture générale, Questions pour un champion (animé par l’historique Julien Lepers, puis par Samuel Etienne) voit quatre candidats s’affronter au cours de trois manches (les 9 points gagnants, le 4 à la suite et le face-à-face). Le joueur le moins performant est éliminé après chaque manche, tandis que le gagnant du face-à-face est désigné "champion du jour".

Si les perdants reçoivent des ouvrages (comme les dictionnaires illustrés et fameuses encyclopédies) en lots de consolation, le champion du jour perçoit 500 euros qu’il peut choisir ou non de remettre en jeu pour fructifier ses gains. Il peut ainsi remporter 1 000 euros (deux victoires), 2 000 euros (trois victoires), 3 000 euros (quatre victoires) et jusqu’à 4000 euros (cinq victoires).

A compter également la cagnotte du jeu qui augmente de 300 euros par émission, que le champion peut gagner après cinq victoires. Lorsque la cagnotte tombe, cette dernière redémarre à 10 000 euros. A ce jour, le candidat le plus fortuné de l’histoire de Question pour un champion est André Suc. En 2015, ce facteur à la retraite a décroché un joli pactole s’élevant à 75 500 euros.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.