Interrogé lors d'une commission des lois au Sénat, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a fait le point sur les contrôles et verbalisations dans le cadre de la mise en place du confinement en France.
Confinement : comment contester votre amende ? Vos courses peuvent-elles être contrôlées ? Christophe Castaner fait le point (VIDEO)

Depuis le début de la mise en place du confinement en France, près de 12,6 millions de contrôles ont été effectués pour 762 106 verbalisations selon le pointage d'hier soir, a annoncé aujourd'hui Christophe Castaner lors d'une audition devant la commission des lois au Sénat. "La verbalisation est un échec, ce n'est pas un objectif," a toutefois tenu à nuancer le ministre de l'intérieur. Et ce dernier a notamment été interrogé par Philippe Bas, sénateur Les Républicains de La Manche et président de cette commission des lois, sur différents cas où des contraventions parfois contestables auraient pu être dressées. "Le cas où on vérifie le contenu du caddie, est-ce que c'est permis ? Le cas où on considère où que des gâteaux qui ont été achetés ne sont pas des aliments essentiels et où on verbalise ? (...) Le cas où on verbalise parce qu'une personne n'est pas allée au supermarché le plus proche mais à un supermarché à 5 kilomètres ? (...) Vous voyez que ce discernement que vous demandez dans l'appréciation des faits mérite sans doute davantage d'être encadré," a-t-il ainsi énuméré.

"A chaque fois que je vois une anomalie..."

Sans répondre à tous ces cas précis et concrets, Christophe Castaner, a expliqué que "nous devons veiller à ce que le discernement soit respecté et soit bien appliqué". "J'évoquais les 12,5 millions de contrôle tout à l'heure et le nombre de cas qui me sont remontés sont faibles, a-t-il poursuivi....