Très sensible au charme du journaliste Harry Roselmack, Christine Bravo le lui a fait savoir sans aucune subtilité ce samedi 19 décembre dans Les Grosses Têtes sur France 2. Regardez.

La gent féminine était à l'honneur ce samedi 19 décembre à la télévision. Tandis que TF1 retransmettait en direct du Puy du Fou l'élection de Miss France 2021, France 2 diffusait une émission spéciale des Grosses têtes, avec une bande sociétaires uniquement composée de femmes. Outre Valérie Trierweiler, qui a multiplié les blagues sur son passage à l'Elysée à l'époque où elle était la compagne de François Hollande, Laurent Ruquier s'était entouré pour ce numéro de Michèle Bernier, Armelle, Melha Bedia, Caroline Diament, Arielle Dombasle, Chantal Ladesou, Valérie Mairesse, Christine Ockrent et Christine Bravo.

Comme le veut la tradition des Grosses Têtes, les allusions graveleuses et blagues de mauvais goût étaient légion sur le plateau. Mais Christine Bravo s'est distinguée (si on peut dire…) en se montrant particulièrement lourde face à un des invités, Harry Roselmack. Sous le charme du présentateur de Sept à huit, l'ex-animatrice de Frou-Frou et de Sous les jupons de l'Histoire n'y est pas allée de main morte pour le draguer.

"Avec sa gueule, il n'a pas besoin d'avoir du talent !", a d'abord lancé Christine Bravo tandis que Christine Ockrent venait de louer les qualités professionnelles de son ancien collaborateur du temps de France Europe Express. "Tous les dimanches, on est à quatre pattes devant Sept à huit", a poursuivi celle qui a fait son retour aux Grosses Têtes en avril dernier.

"Chacun fait ce qu'il vaut devant le...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >