C8 propose un dimanche soir en compagnie de Romy Schneider et Yves Montand dans le superbe César et Rosalie de Claude Sautet. Un film au tournage pourtant très compliqué..
César et Rosalie (C8) : un tournage envenimé par la dispute entre Yves Montand et Claude Sautet

Considéré aujourd'hui comme l'un des grands classiques de son auteur, César et Rosalie est un projet que Claude Sautet a chéri pendant des années. Dès 1963, il en écrit une première version et songe à Vittorio Gassman et Annie Girardot pour tenir les rôles principaux de ce triangle amoureux livré à la confusion des sentiments. L'année précédente, François Truffaut a ouvert la voie avec son Jules et Jim, dans lequel brille Jeanne Moreau. Mais Sautet se remet à peine de l'échec de son premier film, un polar baptisé Classe tous risques, et il a du mal à monter des projets. Au début des années 70, après s'être refait une santé en tant qu'assistant réalisateur ou scénariste, Sautet rencontre enfin le succès public avec Les choses de la vie (3 millions de spectateurs) et Max et les ferrailleurs (1,9 million d'entrées). Avec Romy Schneider devant la caméra et Jean-Loup Dabadie au stylo, il a trouvé ses collaborateurs privilégiés. En 1972, il décide de réécrire un deuxième jet de César et Rosalie avec celui qui est désormais son scénariste attitré.

Claude Sautet propose d'abord le rôle de Rosalie à Catherine Deneuve mais la comédienne, alors enceinte de sa fille Chiara Mastroianni, met un certain temps avant de dire oui. Romy Schneider insiste auprès du réalisateur et souffle le film sous le nez de la grande Catherine. Pour le rôle de César, après le refus de Vittorio Gassman d'incarner un cocu, Sautet veut Yves Montand mais...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >