Maître de cérémonie des César à neuf reprises, Antoine de Caunes se remémore pour Télé-Loisirs l'un de ses souvenirs les plus marquants. Et nous parle des défis que va devoir affronter Marina Foïs, maîtresse de cérémonie des César cette année, qui se déroulent ce vendredi 12 mars.
César 2021 : le souvenir cocasse d'Antoine de Caunes sur la montée sur scène… d'un immense phoque !

Antoine de Caunes est ce que l'on peut appeler un briscard des César. Ce pilier de Canal+ a en effet assuré la présentation de cette grand-messe du cinéma tricolore à neuf reprises. Un record. Sa "Der des der", c'était en 2013. Depuis, se sont succédé Cécile de France, Edouard Baer, Manu Payet, Jérôme Commandeur, Kad Merad, et Florence Foresti. L'ancien trublion de Nulle Part Ailleurs aura fait souffler un vent d'humour et de folie sur cette cérémonie un brin compassée, et ouvert la voie à ses successeurs. Alors que l'actrice Marina Foïs aura la difficile tâche, vendredi 12 mars, d'assurer la présentation de la 46e édition dans un contexte inédit de crise sanitaire, Télé-Loisirs a recueilli les souvenirs et impressions du papa d'Emma de Caunes.

Quel souvenir marrant vous vient si vous pensez aux César ?

J’en ai plein ! J’ai pris beaucoup de plaisir à faire les César. D’abord parce que je l’ai fait dans des conditions optimales avec le producteur de l’époque, Renaud Le Van Kim, qui était vraiment un modèle. C’est une époque où on a pu chercher, proposer quelque chose de différent. Pendant très longtemps, les César ont été très institutionnels, empesés, très solennels, alors que c’est censé être une fête, une célébration du cinéma ! Il n'y a pas de raison de faire la gueule ou des mines de circonstance ! L'idée était de faire un spectacle divertissant, marrant. Je me souviens de la fois où j'ai réussi à convaincre...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >