En voulant partager sur Twitter sa lassitude du couvre-feu instauré à 18 heures depuis plus d'un mois, Cécile de Ménibus s'est attiré les foudres de certains internautes. Décidée à ne pas se laisser faire, l'animatrice a pris le temps de répondre à quelques commentaires déplacés qu'elle a reçus.
Cécile de Ménibus exprime son ras-le-bol du couvre-feu, vague de réactions sur Twitter

Les restrictions gouvernementales censées limiter la propagation du Covid-19 en France commencent à devenir de plus en plus compliquées pour certaines personnes. Cécile de Ménibus, notamment, a fait part de son exaspération face au maintien du couvre-feu, dont elle ne semble pas voir le bout. Sur son compte Twitter ce vendredi 19 février, l’animatrice télé et radio de 50 ans a partagé son ressenti : "Franchement 18 heures… Je n’en peux plus… C’est tellement déprimant." Un message simple, mais qui a suffi à provoquer un déferlement de haine en commentaires.

"Fatigué de ces gens qui s’insurgent contre tout. Si on ne fait rien, il y aura des millions de morts. Mais allons-y, arrêtons tout et laissons faire la sélection naturelle qui emportera probablement nos parents, grands-parents etc… Faudra pas venir pleurer après", lance un internaute, indigné. Loin de se laisser faire, Cécile de Ménibus lui a répondu du tac-au-tac : "Evoquer une lassitude génère ce type de réponse ! Mais il faut vous détendre un peu quand même." Un autre utilisateur de Twitter a quant à lui critiqué la manière dont elle s’est exprimée dans son post : "L’esprit des grands philosophes contemporains m’a toujours émerveillé conceptuellement. Voilà une pensée argumentée qui va changer le cours de ma vie. Merci Cécile pour votre engagement intellectuel ! La ‘Cauetisation’ de l’intelligentsia sauvera, enfin, la France, Amen !!!"

Décidée à le...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >