Dans un portrait dressé par Libération, l'ancienne compagne de Jean-Paul Belmondo, Carlos Sotto Mayor, répond à la famille de l'acteur décédé et assure que celui-ci voulait écrire la préface de son livre tellement il l'avait apprécié.
Carlos Sotto Mayor, l’ex de Jean-Paul Belmondo, répond aux critiques sur son livre et assure que l’acteur trouvait son ouvrage “très drôle”

"Moi, ce n'est pas important, c'est Jean-Paul qui compte." Ils n'étaient pas mariés, et pourtant Carlos Sotto Mayor pleure Jean-Paul Belmondo "comme une veuve", écrit dans l'édition de samedi 25 et de dimanche 26 septembre de Libération le journaliste Guillaume Tion, dans le portrait qu'il dresse au sujet de celle qui ne fait pas l'unanimité dans l'entourage de l'acteur. Après la fin de son idylle dans les années 1980 avec le comédien, celle qui avait été aperçue dans trois films avec lui (Le Marginal, Joyeuses Pâques et Le Solitaire) était partie au Portugal. Mais, quarante ans plus tard, énorme coup de théâtre : en mars 2020, Jean-Paul Belmondo l'avait rappelée, en plein confinement. Son ami Charles Gérard étant décédé en 2019, elle avait plus ou moins pris sa place. "Elle apporte de la vie, cuisine, rhabille la bête, le sort, passe des vacances avec lui", résume le quotidien.

La femme de 60 ans décrit leur relation comme "une passion devenue une amitié amoureuse". Il la surnommait "la Petite". Celle qui est donc considérée comme la dernière compagne de Jean-Paul Belmondo, avec ce retour de flamme tardif, est de nouveau sur le devant de la scène avec la sortie de son livre dans lequel elle évoque notamment ses crises de jalousie. Jean-Paul, mon homme de Rio a été publié le 22 septembre dernier, seulement seize jours après la mort du comédien décédé à l'âge de 88 ans. Un timing qui a "choqué" la famille de Bébel a fait...