Dans "6 à la maison" sur France 2 ce mercredi 2 décembre, Carla Bruni a dénoncé un contrôle au faciès "systématique" dans les aéroports.
Carla Bruni raconte ses 5 heures infernales avec Naomi Campbell, discriminée par des douaniers dans un aéroport canadien (VIDEO)

Ce mercredi 2 décembre sur France 2, Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen recevaient, entre autres, Manu Katché et Carla Bruni sur le plateau de 6 à la maison. L'ancien juré de Nouvelle Star, qui a grandi en banlieue parisienne et en Auvergne, a révélé ne pas avoir connu le racisme avant de devenir musicien professionnel et de voyager. "Aux douanes, à un moment j'ai eu les locks (dreadlocks, ndlr) donc j'avais un profil assez particulier. Je me faisais tout le temps arrêter, fouiller, pour savoir si je ne passais pas de la beuh, de la drogue, etc. Systématiquement. Il faut être extrêmement tranquille et réservé parce que ça peut mal finir", s'est souvenu le célèbre batteur.

À lire également

Harry Roselmack victime de racisme à l’âge de 4 ans : "Ce genre d’épisode arrive souvent" (VIDEO)

Carla Bruni, qui a été témoin de cette pratique, a confirmé que le contrôle au faciès est malheureusement une habitude dans les aéroports. "Oui, c'est systématique, on le sait. J'ai passé une douane il y a 25 ans avec Naomi Campbell qui était déjà connue partout, donc visiblement pas une personne dangereuse pour rentrer au Canada... Et on a passé cinq heures, parce que mo

... Lire la suite sur Télé 7 jours

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >