L'ex-champion de natation (100m brasse) des JO de Londres en 2012, testé positif au coronavirus, a livré un témoignage alarmant sur la maladie.
Cameron van der Burgh contaminé : le témoignage du champion olympique sur la maladie fait froid dans le dos !

Après les cadors de la NBA Rudy Gobert et Kevin Durant, les footballeurs de la Juve Blaise Matuidi et Paolo Dybala, ou encore notre star du volley-ball Earvin Ngapeth, la liste des sportifs contaminés par le coronavirus s’allonge. Ce matin, c’est un nageur, un ancien champion olympique du 100m brasse à Londres en 2012, retiré des bassins depuis 2018, qui a annoncé être victime lui aussi de l'épidémie. Cameron van der Burgh, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a fait part de sa pénible expérience de la maladie sur son compte Twitter.

"Le pire virus que j’ai enduré"

Infecté depuis une quinzaine de jours, le nageur sud-africain de 31 ans a tenu à donner des précisions sur cette maladie et son état. "C’est de loin le pire virus que j’ai enduré. Bien qu’en bonne santé, jeune avec des poumons solides, menant une vie saine (sans tabac, en pratiquant du sport), et bien que les symptômes les plus sévères (comme la fièvre) se soient atténués, je lutte contre une fatigue intense et une toux résiduelle pénible". L’ex-champion a également reconnu que toute activité physique simple, comme la marche, le laisse épuisé pendant des heures !

Vers un report des JO ?

Devant l’étendue des dégâts, l’athlète estime que s’entraîner aujourd’hui dans la perspective de disputer les Jeux olympiques est une hérésie pour les athlètes. "Les athlètes continueront de s’entraîner car il n’y a aucune clarification des instances sur la tenue...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.