Une équipe de tournage aux aguets

© Capture vidéo

"Pékin Express, c'est 40 jours de tournage, 120 personnes, 17 caméras, une pure folie logistique !", confie Stéphane Rotenberg au Figaro. Les candidats ne sont donc pas les seuls à trimer pendant l'aventure. En effet, chaque équipe est toujours accompagnée par un cadreur et un journaliste. Les caméramen sont d'ailleurs les mêmes depuis la première saison du jeu. "Ce sont des gens qui ont pas mal baroudé dans leur vie. Ils font souvent des efforts physiques. Je vous rassure, en revanche, ils n'ont pas tous 12 000 tablettes de chocolat ! Sur une journée, ils tournent entre quatre à cinq heures, caméra à l'épaule", raconte l'animateur à France Soir. "A chaque fois qu'une équipe grimpe dans une voiture, il faut prévoir une petite place pour cet homme qui la suit comme son ombre", révèle Télé-Loisirs. Quant au journaliste, il monte dans un autre véhicule, loué par la production. 

Au cours de l'aventure, les candidats et l'équipe de tournage sont encadrés par une équipe d'agents de sécurité. "Les candidats ne sont jamais vraiment tous seuls, ils sont toujours suivis par une voiture à l’exception de la nuit mais on sait parfaitement à quel endroit ils se trouvent. Chaque soir, le responsable de la sécurité passe pour s’assurer que tout va bien", explique le producteur Thierry Guillaume à TV Mag. Côté secours, une équipe médicale se tient prête à intervenir s'il se passe le moindre problème.