De retour mardi 30 juin dans la série Crimes parfaits sur France 3, Antoine Duléry a accepté de se faire cuisiner par Télé-Loisirs. Résultat ? Il passe aux aveux.
Antoine Duléry (Crimes parfaits, France 3) passe aux aveux: " J’ai déjà passé la nuit en cellule de dégrisement !"

Antoine Duléry reprend le rôle du commandant Delaunay dans deux épisodes inédits de Crimes parfaits, le Columbo à la française de France 3. L’occasion d’auditionner l'acteur, non pas pour un rôle, mais sur son rapport à la loi. Plus grosse bêtise, vilain mensonge, vol à l’étalage… l'ami public passe à table.

Télé-Loisirs. Quel est votre plus gros mensonge ?

Antoine Duléry. Ce n’en est pas vraiment un mais, un jour, j’ai appelé Isabelle Gélinas [autre interprète de la collection Crimes parfaits et bientôt de retour dans Fais pas ci, fais pas ça, ndlr] en me faisant passer pour Philippe Noiret, avec qui elle avait joué dans Chouans ! [en 1987, ndlr]. Elle a vraiment cru que c’était lui jusqu’au moment où il a bien fallu que je lui dise que c’était moi. J’étais très embêté parce qu’elle était terriblement déçue.

Et l’une de vos pires bêtises ?

Un jour, en rentrant, mes parents ont découvert la maison sens dessus dessous, les tiroirs vidés, et moi, au milieu, par terre, avec un couteau sur le ventre. J’avais simulé un cambriolage ! [Il rit.]

Avez-vous déjà volé ?

Jamais dans les magasins mais, plus jeune, il m’est arrivé de piquer des beaux livres qui sont en accès libre dans les hôtels.

Votre dernière infraction, c’était…

Je me fais souvent attraper pour des excès de vitesse sur les quais. Je roule à 53 km/h au lieu de 50. Je fais attention pourtant !

Antoine Duléry, témoin d'un drame

Vous êtes-vous...