Le réalisateur signe un film passionnant sur le conflit en Irak, à travers le portrait du tireur d'élite le plus meurtrier de l'armée américaine.
American Sniper (France 2) La guerre dans le viseur de Clint Eastwood

Une troupe de marines avance dans Falloujah en ruines. Posté sur un toit, le Navy SEAL Chris Kyle, sniper hors pair, couvre la progression. Dans son viseur, une femme et un jeune garçon sortant d’un immeuble. L’enfant a une roquette à la main. Kyle, le doigt sur la gâchette, hésite… Dès la première séquence, le film prend aux tripes. Clint Eastwood adapte au cinéma la biographie de ce tireur d’élite de la guerre en Irak (2003-2009), devenu célèbre pour avoir abattu pas moins de cent soixante personnes. Kyle revendique le nombre de deux cent cinquante-cinq. Dans son livre, il affirme n’avoir qu’un regret : celui de « ne pas en avoir tué davantage ».

À lire également

Batman Begins (TMC) : À 75 ans, Clint Eastwood a failli incarner Batman !

Un vétéran en charpie

Clint Eastwood aime les personnages peu fréquentables, qu’ils aient existé (J. Edgar Hoover, l’infâme patron du FBI, dans J. Edgar) ou non (Walt Kowalski, le vétéran aigri et raciste de Gran Torino). Chris Kyle avait donc tout pour lui plaire. Le cinéaste n’en prend pas moins ses distances avec le Texan, très patriotique. Son personnage n’est pas vraiment un mauvais gars, il lui prête des doutes, un su

... Lire la suite sur Télé 7 jours

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >