Fenêtre sur cour diffusé ce soir sur Arte, est suivi d'un doc. inédit intitulé Dans l'ombre d'Hitchcock : Alma et Hitch. Il brosse le portrait de la femme la plus importante et la plus secrète dans la vie du cinéaste : son épouse Alma Reville. Retour sur une histoire d'amour fusionnelle.
Alfred Hitchcock (Arte) : Son épouse Alma a été la seule femme de sa vie !

Lors d'une allocution prononcée en 1979 à l'American Film Institute qui rendait hommage à sa carrière, Alfred Hitchcock cita les quatre personnes qui furent essentielles pour lui en ces termes : "La première est une monteuse, la deuxième, une scénariste, la troisième, la mère de ma fille Patricia, et la quatrième, une cuisinière émérite capable d'accomplir des miracles aux fourneaux.» Ces quatre femmes, en réalité, n'en font qu'une : il s'agit de la discrète épouse du grand "Hitch", Alma Reville.

Alma est connue, Hitchcock n'ose pas l'aborder

Il a 22 ans lorsqu'il la croise pour la première fois dans les studios londoniens d'Islington. Née un jour après lui, le 14 août 1899, Alma y travaille depuis ses 16 ans comme monteuse, assistante à la réalisation et parfois, comédienne. La presse salue cette femme qui occupe le poste féminin le plus important dans le cinéma européen d'alors, et qui confie n'avoir jamais eu le temps de se marier. Alfred, fils de marchands de volailles, vient tout juste de rentrer par la petite porte dans le monde du cinéma : il travaille comme concepteur d'intertitres pour les films muets. Elle l'impressionne et il met plus d'un an à l'aborder en la faisant engager comme monteuse sur La danseuse blessée de Graham Cutts, dont il est l'assistant. «C'est la seule manière qu'il ait trouvée pour m'adresser la parole chaque jour», dira plus tard Alma. Quand le réalisateur est viré, Alfred et Alma assure la mise en scène...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.