Alessandra Sublet est revenue sur une drôle d'anecdote concernant son divorce sur l'émission de Laurent Delahousse dimanche soir sur France 2. Elle a raconté un petit incident qu'elle a eu au tribunal.
Alessandra Sublet raconte le super accueil de la juge le jour de son divorce

Séparée de son mari depuis bientôt trois ans, et divorcée depuis l'année dernière, Alessandra Sublet vit très bien son célibat. Dans son livre J'emmerde Cendrillon ! (qui sort aux éditions Robert Laffont le 27 mai), elle dénonce d'ailleurs les diktats de la société, qui retiennent souvent les mères de famille de divorcer même si elles sont malheureuses. Dans son cas, le divorce a été à l'amiable et elle s'entend toujours très bien avec le père de ses deux enfants, Clément Miserez. Dimanche soir, alors qu'elle était invitée sur le plateau de Laurent Delahousse sur France 2, elle est revenue sur une drôle d'anecdote qui a eu lieu le premier jour de sa procédure de divorce.

Quand on divorce, que ce soit à l'amiable ou pas, on passe forcément par la case tribunal. Un jour, Alessandra Sublet est arrivée en retard à un rendez-vous avec la juge en charge de son dossier et a reçu un drôle d'accueil. "À l'époque, je présentais l'Amour est dans le pré. En fait, j'arrive un tout petit peu en retard parce que je me suis paumée dans les couloirs du tribunal et elle me dit 'bah pour une marieuse d'agriculteurs ce n'est pas forcément l'exemple à donner'… Donc déjà y'a madame culpabilité qui arrive", explique l'animatrice, découvrant un nouvel inconvénient de la célébrité. Eh oui, même les magistrats regardent la télé.

Heureusement pour elle, tout s'est finalement bien passé et le divorce a été vite réglé. La famille a mis quelques...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >