En pleine crise financière liée au coronavirus, le prince Albert II de Monaco a pris une décision importante pour le Rocher.
Albert II de Monaco : cette importante prise de décision financière pour lutter contre la crise

La quasi totalité du globe a été touchée par le coronavirus. Si certains pays ont été plus impactés que d’autres, comme la Chine où près de 85 000 cas ont été dénombrés ou encore les Etats-Unis (plus de 825 000 cas) ou l’Espagne plus de 204 000 cas), le retour à la normale ne sera pas possible avant longtemps pour la totalité de la planète. Que ce soit les plus grandes puissances mondiales, comme les plus petits territoires, une véritable crise financière est en train de se profiler. Comme l’a rapporté Monaco Matin le 21 avril, le Rocher souffre du confinement, qui a causé un véritable arrêt de l’économie.

“Entre la baisse des recettes due au confinement et à l'arrêt d'une partie de l'activité économique, et le financement des aides en tout genre pour contrer les effets de l'épidémie, les élus doivent se prononcer sur un déficit sans précédent dans le budget 2020 de l'Etat”, détaillait le média. D’après des calculs du palais princier, un déficit prévisionnel de 500 millions d’euros a été estimé. “Montant qui correspond au financement des mesures exceptionnelles de soutien nécessaires en faveur des acteurs de l’économie monégasque, décidées par son gouvernement, ainsi qu’à la baisse anticipée des recettes de l’Etat”, a précisé Monaco Matin.

“Sa dotation passe de 13,2 millions à 8 millions d’euros”

Tout comme en France, le chômage partiel a été mis en place dans la principauté, ainsi...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !