A l'occasion de son anniversaire ce 24 novembre, retour en cinq films sur la carrière d'Alain Chabat, l'ex-Nul devenu l'un des grands noms du cinéma français.
Alain Chabat fête son anniversaire : les cinq films qui ont marqué sa carrière (VIDEO)

Alain Chabat fête ses 61 ans en ce dimanche 24 novembre. Petit garçon, il se rêvait star de rock ou dessinateur de BD. Finalement, cet ancien cancre farceur débute à la radio, sur RMC, où il se fait repérer pour venir faire le guignol sur une nouvelle chaîne de télévision qui entend bien frapper les esprits : Canal+. Avec Chantal Lauby, Dominique Farrugia et Bruno Carette, trop tôt disparu en 1989, Alain Chabat fonde les Nuls, champions du détournement de slogans publicitaires, de Journaux télévisés et de météos très particulières. Grands fans des comédies parodiques du trio Zucker-Abraham-Zucker (Hamburger Film Sandwich, Y a -t-il un pilote dans l'avion ? ), ils adaptent leur sens de la réplique qui tue et leur comique de situation à l'humour gaulois.

La Cité de la peur (France 4) : "Juste un doigt", "Quand je suis content, je vomis"… Les répliques cultes (VIDEO)

En 1994, ils passent au cinéma avec le désormais culte La cité de la peur, qu'Alain Chabat co-réalise avec Alain Berbérian. Deux ans plus tard, c'est en solo que l'ex-Nul met en scène Didier, couronné par le César de la meilleure première oeuvre. Il interprète également le héros très cabot de cette histoire farfelue : un labrador qui se réveille dans la peau d'un joueur de football.

Devant la caméra, il est formidable en mari macho et infidèle dans Gazon maudit, puis en flic prêt à tous les petits arrangements pour garder son indic dans Le cousin d 'Alain Corneau. Il...