Ce personnage controversé a déjà été condamné à plusieurs reprises par le passé. Il prétend être celui qui a diffusé les documents pornographiques attribués au député LREM.
Affaire Benjamin Griveaux : qui est Piotr Pavlenski, l'artiste russe qui dit avoir mis en ligne les vidéos compromettantes ?

Né à Léningrad en 1984, Piotr Pavlenski s'est fait un nom après avoir étudié l'art monumental et l'art contemporain dans des grandes écoles. Peu enclin à faire de "l'art pour de l'art", il s'est inscrit, à la manière des talentueux JR ou Banksy, dans le rang de ceux qui mêlent performances en espace urbain et dénonciations politiques. Si le graffeur britannique a la particularité de ne jamais avoir dévoilé son identité, entretenant depuis deux décennies sa légende, le Russe a quant à lui donné son nom et son corps aux luttes sociales. Ce qui lui a valu des poursuites et des peines de détention dans son pays. Il a obtenu l'asile politique en France, le 4 mai 2017, en compagnie de son ex-compagne. Aujourd'hui, son nom est en tête de l'actualité. La raison ? Il affirme avoir mis en ligne les contenus pornographiques associés à Benjamin Griveaux ce jeudi 13 février, ce qui a eu pour conséquence le renoncement de ce dernier à sa candidature à l'élection municipale à Paris. Il dit "tenir cette vidéo d'une 'source' qui avait une relation consentie" avec l'ancien porte-parole du gouvernement.

"Il veut être le chef de la ville et il ment aux électeurs"

Piotr Pavlenski a ainsi mis hors-jeu l'une des personnalités politiques les plus en vue du moment dans le but de "dénoncer son hypocrisie". L'artiste explique son geste à nos confrères de Libération, tirant à boulets rouges sur la victime présumée de son "oeuvre" : "C'est quelqu'un qui...