Ce mardi 16 juin, à 21h05, France 2 propose le 25e numéro des Pouvoirs extraordinaires du corps humain, et c'est bien sûr Adriana Karembeu qui le coprésente au côté de Michel Cymes. A cette occasion, l'ex-top s'est confié à Téléloisirs.fr en évoquant notamment son confinement… au Maroc, avec son époux et sa fille, Nina.
Adriana Karembeu (Les pouvoirs extraordinaires du corps humain): le choix qu'elle a fait pour protéger sa fille

Ce 16 juin, Les pouvoirs extraordinaires du corps humain sur France 2, est consacré au mal le plus communément répandu, le mal de dos. Adriana Karembeu et Michel Cymes ont trouvé un moyen très habile de l'aborder en proposant moult explications et conseils pour éviter petites douleurs et gros ennuis médicaux à plus ou moins longue échéance. D'ailleurs, ce numéro s'intitule Tout pour prévenir et soulager le mal de dos. A cette occasion, vous découvrirez qu'Adriana Karembeu souffre d'une très forte cambrure. Depuis le tournage de cette émission, elle en a tiré bénéfice et changé sa manière de se mouvoir, notamment de s'assoir, et pratique encore plus souvent la natation. C'est ce qu'elle a déclaré à Télé Loisirs.fr auprès de qui elle s'est surtout confiée sur sa vie pendant le confinement. Le mannequin, qui vit depuis son mariage en 2014 avec Aram Ohanian entre Monaco (dont elle a la nationalité) et le Maroc (où elle a ouvert en 2019 un hôtel de luxe avec son époux), a été confinée à Marrakech jusqu'au 10 juin.

Elle a eu peur pour sa sœur

Un confinement insolite, comme elle l'explique : "J’ai une chance folle dans cette période dramatique : j'étais avec mon mari Aram et ma fille Nina dans notre hôtel (Le palais Ronsart, ndlr). Évidemment, celui-ci était vide, c’était donc assez étrange… " Adriana Karembeu reconnaît cependant qu'au début de l'épidémie, elle a été très inquiète. "Quand Emmanuel Macron a décrété le...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !