Il y a quelques jours, la judokate Margaux Pinot a posté une photo d'elle sur les réseaux sociaux avec le visage tuméfié. La sportive de 27 ans a accusé son compagnon Alain Schmitt d'être l'auteur des coups. Ce dernier a répliqué en donnant une conférence de presse ce jeudi 2 décembre afin de donner sa version des faits.
Accusations de Margaux Pinot : Alain Schmitt donne une conférence de presse pour donner sa version des faits

Il y a quelques jours, la judokate Margaux Pinot a décidé de prendre la parole sur les réseaux sociaux pour raconter la nuit d'horreur qu'elle aurait vécu. Son entraîneur et son compagnon Alain Schmitt l'aurait rouée de coups. "Dans la nuit de samedi à dimanche, j'ai été victime d'une agression à mon domicile par mon compagnon et entraîneur. J'ai été insultée, rouée de coups de poing, ma tête a été frappée au sol à plusieurs reprises. Et finalement étranglée. J’ai cru mourir, j’ai réussi à m’enfuir pour me réfugier chez mes voisins qui ont immédiatement appelé la police. J’ai plusieurs blessures dont une fracture au nez et dix jours d’Interruption Temporaire de Travail". Pour accompagner ses propos qui font froid dans le dos, Margaux Pinot a dévoilé une photo de son visage blessé et tuméfié. La sportive de 27 ans a confié qu'elle a pris la parole pour dénoncer la décision prise par les autorités de relaxer Alain Schmitt en estimant ne "pas avoir assez de preuves de culpabilité".

Face à ce témoignage qui a provoqué une onde de choc dans le milieu sportif, Alain Schmitt a donné une conférence de presse ce jeudi 2 décembre aux alentours de midi, pour livrer sa version des faits. Entouré de ses deux avocats, l'entraîneur de 38 ans qui est apparu avec un oeil au beurre noir, a affirmé qu'il n'est plus en couple avec Margaux Pinot aujourd'hui puis a livré son témoignage. Selon lui, après un pot de départ qui se serait...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >