Après le thriller horrifique The Door, Johannes Roberts plonge Mandy Moore et Claire Holt au milieu de terribles grands requins blancs dans 47 Meters down. Le film vaut-il le coup d'oeil ? Découvez notre avis.
47 Meters down : 3 raisons de découvrir cet étonnant film de requins

Présenté en sélection officielle au récent Festival de Deauville, 47 Meters Down va vous réserver votre lot de sueurs froides. L'histoire de Lisa et Kate, deux soeurs en vacances au Mexique, qui se mettent au défi de plonger parmi les grands requins, protégées par une cage. Seulement voilà... Le câble qui retient la cage au bateau cède, et les deux frangines sont propulsées au fond de l'océan, à 47 mètres de profondeur. Voici trois arguments pour vous convaincre de regarder le long-métrage de Johannes Roberts.

Parce que c'est un film de requins

Les dents de la mer, Open Water, en eaux profondes, la saga Sharknado, L'attaque du requin à deux têtes, Instinct de survie... De chefs-d'oeuvre en gros nanars improbables, les films de requins comptent parmi les sources de terreur les plus efficaces au cinéma. Parce que les squales susciteront toujours une peur panique auprès du public. Et à ce titre, ceux de 47 Meters Down risquent de vous filer les jetons, autant que d'attiser une forme de curiosité morbide inhérente à ce genre de film ("Alors ? C'est qui qui va se faire manger en premier ?"). Bref, ça fonctionne.

Parce que c'est bien plus qu'un film de requins

"Aucune aide. Aucune issue. Aucun espoir" prévient la bande-annonce. Plus qu'un film avec de grands squales aux crocs acérés, 47 Meters Down est aussi un survival anxiogène et plutôt suffoquant. Un huis-clos immergé aux rebondissements plutôt bienvenus. Ce qui permet d'entretenir le suspense....

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !