De Independence Day à 2012, Roland Emmerich est l'un des réalisateurs le plus spectaculaire d'Hollywood et fait partie de mes chouchous personnels. Au diable les critiques, je vous explique pourquoi j'adore ses films à très grand spectacle.
2012 (TF1): pourquoi je suis fan de Roland Emmerich

Roland Emmerich, le plus américain des réalisateurs... allemands ! Spécialiste des blockbusters à grand spectacle, le cinéaste a signé un énorme coup en 1996 avec Independence Day, l'un des plus grands cartons de l'histoire d'Hollywood. De quoi s'imposer, même s'il n'avait déjà pas hésité à remettre à sa place rien de moins que... Jean-Claude Van Damme à l'époque d'Universal Soldier (1992). Depuis, que de bruits et de fureur ! Alors voilà pourquoi je fan de Roland Emmerich et de ses spectacles xxl...

Parce qu'il casse tout mieux que personne

Si comme moi vous aimez les grosses productions à explosions multiples, Roland est votre homme. Rare sont ceux qui l'égalent à Hollywood, à part évidemment Michael Bay, ze spécialiste en la matière. Mais après s'être fait la main sur Universal Soldiers ou Stargate, Roland s'est lâché. Des extraterrestres en forme de pouples dézinguent la Maison Blanche, et bam, une image culte qui reste dans les mémoires (Independence Day). Après c'est la surenchère, et que ça fait du bien ! La Terre vit une nouvelle aire glaciaire avec vagues géantes et blizzard mortel dans Le Jour d'après (2004), puis c'est notre planète toute entière qui pète dans tous les sens dans 2012, avec notamment le fameux parc du Yellowstone transformé en immense volcan ! Que du bonheur...

Parce qu'il avait raison avant (presque) tous les autres

Et si les blockbusters nous faisaient réfléchir ? C'est l'exploit réalisé par Le Jour...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !