Un jeune anglais âgé de 17 ans a découvert une planète il y a deux ans. Les scientifiques viennent de confirmer son existence.

Tom Wagg, un adolescent anglais de 17 ans, a découvert une planète située à plus de 1000 années lumières de la Terre, comme le rapporte BFMTV.

Lire aussi -Trois nouvelles planètes habitables ont été découvertes

L’adolescent qui étudie à la Newcastle-under-Lyme school avait 15 ans lorsqu’il a fait cette découverte. Ce passionné d’astronomie effectuait alors un stage à la Keele University, dans le comté de Staffordshire situé au centre de l’Angleterre. Son travail consistait à examiner soigneusement des images prises par des télescopes. Les faisceaux lumineux des appareils balayaient le ciel plusieurs fois par nuit.

"J’étais initialement en train de regarder la courbe de la lumière quand je l’ai remarquée. J’en ai parlé au personnel de l’université, et ils ont dit que ça avait l’air intéressant", a expliqué l’adolescent au Daily Mirror. "J’en étais juste à mon troisième jour quand j’ai repéré ce qui ressemblait à une bonne candidate, mais j’avais déjà épluché plus de 1.000 ensembles de données", a-t-il ajouté.

"Vous pouvez être aussi bon que vous le voulez, et pourtant ne jamais en trouver une"

Découvrir une nouvelle planète n’est pas à la portée de tous. “C’est très dur à faire. Je veux dire, peu importe à quel point vous êtes bon, vous devez voir les données sur lesquelles se trouve la planète”, a indiqué Tom. "Vous pouvez être aussi bon que vous le voulez, et pourtant ne jamais en trouver une", a-t-il poursuivi.

Pendant deux ans, des astronomes de l’université de Genève et de l’université de Liège se sont employés à vérifier l’existence de cet astre. Ils sont arrivés à la conclusion que sa taille et sa masse correspondaient à celles d’une planète.

Lire aussi -A quoi ressemble la Terre comparée aux autres planètes du Système solaire ?

La planète a été baptisée provisoirement WASP-142b car l’université de Keele fait partie d’un groupe international d’observatoires dénommé le "Wide Angle Search for Planets" et il s’agit de la 142 ème qu’il découvre. Très éloignée de notre galaxie, cette planète, qui fait pratiquement la taille de Jupiter, se trouve dans la constellation baptisée Hydra.

Vidéo sur le même thème : Kepler- 186f : une autre planète bleue dans notre Voie Lactée

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Emmanuel Macron sifflé et hué lors du défilé du 14 juillet