Un groupe de chercheurs en astrophysique considère que Jupiter aurait détruit les "Super-Terres" de notre système solaire.

La plupart des systèmes lointains mis au jour sont très différents de notre système solaire, ils possèdent de nombreuses "Super-Terres", rapporte L’Express. Ces dernières sont des exoplanètes qui possèdent une masse se situant entre celle de la planète Bleue et celle d’une planète géante. Au moment de la formation de notre système solaire, d’après les recherches d’un groupe d’astrophysiciens, le mouvement destructeur de Jupiter pourrait être à l’origine de la destruction des "Super-Terres". Jupiter, qui a une masse 317 fois supérieure à celle de la Terre, aurait détruit sur son passage la première génération de ces grandes planètes rocheuses semblables à notre planète. Puis, son orbite se serait immobilisée comme l’affirme l’article paru dans les Comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS).

Lire aussi -Un océan souterrain découvert sur Ganymède, l’une des lunes de Jupiter

Cette découverte pourrait expliquer pourquoi notre système solaire est si différent des autres systèmes planétaires mis au jour ces dernières années. "L'une des caractéristiques les plus intéressantes du système solaire est l'absence de planète à l'intérieur de l'orbite de Mercure" a déclaré Gregory Laughlin, professeur d'astrophysique à l'Université de Californie à Santa Cruz et co-auteur du texte.

Jupiter, à l’origine de la création de la Terre et de ses voisines

Publicité
Lorsque Jupiter se déplaçait dans notre système solaire, les perturbations gravitationnelles de la planète géante ont provoqué de nombreuses collisions entre les autres planètes et les astéroïdes. Les débris de ces collisions auraient donné naissance aux quatre planètes les plus proches du Soleil, à savoir Mercure, Vénus, Mars et la Terre. En plus d’avoir été créées par Jupiter, ces quatre planètes sont les plus petites du système solaire. Elles sont également plus jeunes que les "Super-Terres" lointaines qui ont des atmosphères beaucoup plus épaisses. Et si elles ont échappé à la destructrice Jupiter c’est grâce à Saturne. L’influence gravitationnelle de cette autre planète géante gazeuse, a permis de maintenir Jupiter isolée du Soleil.

Vidéo sur le même thème : Quand Hubble filme les lunes de Jupiter

mots-clés : Jupiter, Destruction

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité