Mauvaise nouvelle. Des geckos envoyés dans l'espace afin d'étudier les effets de la gravité sur leur vie sexuelle ont été retrouvés morts à leur retour sur terre, ce lundi.
©Getty Images/Illustration

L’agence spatiale russe Roskosmos a déclaré ce lundi dans un communiqué que les cinq geckos qui avaient été envoyés dans l’espace afin d’étudier leur sexualité en apesanteur sont morts. "La date et la cause de la mort de ces reptiles sont en cours de détermination par nos experts", précise l’agence.

A lire aussi : peut-on faire pousser des légumes dans l'espace ?

Après avoir passé un mois et demi dans l’espace, l’atterrisseur russe "Foton-M" n°4 s’est posé sur les plaines de la région d’Orenbourg, en Russie, nous apprend Sciences et Avenir.Les scientifiques étudiaient les effets de la gravité et des rayonnements de l’espace sur la vie sexuelle de cinq petits reptiles (un mâle et quatre femelles).

Une panne du système de chauffage pourrait être à l’origine des décès

Les chercheurs tentaient notamment de découvrir si ces petits animaux pouvaient copuler en l’absence de gravité mais également "vérifier si la fertilisation des œufs et l'embryogenèse sont perturbées en apesanteur", poursuit le magazine spécialisé.

Les données expérimentales auraient pu apporter des informations importantes, notamment dans la perspective de futurs voyages à bord de vaisseaux dans lesquels plusieurs générations se succèderaient. Ou encore pour coloniser des planètes sur lesquels la gravité serait inférieure à celle de la Terre.

Le satellite a été envoyé le 19 juillet depuis la base de Baikonour, au Kazakhstan. Cinq jours après, les chercheurs avaient perdu le contact avec leur appareil avant de finalement parvenir à le mettre sur la bonne orbite. Il est alors possible que le système de chauffage du module d’expérimentation ait connu une avarie, entrainant la mort de ses locataires.

 > Vidéo sur le même thème : Cinq geckos dans l'espace

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Vidéo : cinq geckos dans l'espace

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.