Des chercheurs américains ont récemment découvert qu'une île apparaissait et disparaissait de la mer de méthane située sur Titan, la plus grosse lune de saturne. La trouvaille des scientifiques a été publiée ce dimanche dans la revue Nature Geosciences.

La récente découverte d'une "l’île magique" sur Titan, la plus grosse lune de Saturne, a de quoi décontenancer l’esprit rationnel des scientifiques : un ilot apparaît par intermittence sur la Ligeia Mare, une mer de méthane et d’éthane située près du pôle nord du satellite. Les astronomes ont publié leurs observations ce dimanche sur le site de Nature Geosciences.

L’équipe de chercheurs américains a découvert cette "île magique" en analysant les photos enregistrées en 2013 par la sonde Cassini. Les clichés, pris à jours d’intervalles réguliers, mettent en effet en évidence un bout de terre qui apparait puis disparait.

Ainsi que le rapporte Le Monde, "quelque chose" d’une vingtaine de kilomètre de long est apparu le 10 juillet 2013 avant de disparaitre seize jours plus tard. Après avoir envisagé un défaut technique de la sonde, les astronomes ont finalement conclu à un phénomène réel.

Si les chercheurs n’ont pas encore percé le secret de ce mystère, ils se réjouissent des informations déjà apportées par l’observation de ce phénomène. "Cette découverte nous apprend que les liquides de l'hémisphère nord de Titan ne sont pas seulement stagnants et inchangés, mais qu'au contraire des changements s'y produisent", explique ainsi Jason Hofgartner, l’auteur principal de la publication, à Phys.org.

Pour l’heure, quatre hypothèses pourraient expliquer l’apparition de cette "île". Il pourrait tout d'abord s’agir d’un changement du régime des vents dans cette partie de Titan. Le vent creuserait le lac et l’île repérée ne serait en fait qu’une zone de vagues. Il se pourrait aussi que ce soit des bulles de gaz remontant à la surface en raison d’une augmentation de température. L’article évoque aussi la possibilité d’une remontée à la surface de solides qui étaient alors en suspension dans le liquide. Enfin, les astronomes envisagent la possibilité d’un iceberg qui se serait détaché de la côte. Dans tout les cas, il semble s’agir d’un phénomène éphémère.

Vidéo sur le même thème : Encelade, une lune de Saturne, pourrait abriter une vie microbienne

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Tour de France 2019 : un coureur met une fessée à un spectateur !