La fondation américaine B612 milite actuellement pour une meilleure prise en compte du danger que représentent les impacts d'astéroïdes sur la Terre. Selon elle, le risque d'impact est trois fois plus important que ce que l'on croyait jusqu'à présent.

A l’occasion de la journée de la terre de ce mardi, des chercheurs de la Nasa regroupés dans la fondation B612 ont mis en garde contre les dangers que représentent les impacts d’astéroïdes sur Terre. Pour eux, ce risque devrait être bien mieux pris en compte.

Un danger plus élevé qu'on ne le pensait

Les chercheurs ont établi de nouvelles données qui démontrent bien le risque de ces rochers pour notre planète. En effet, selon les résultats de leurs dernières études, un évènement comparable à la météorite de la Tunguska – un astéroïde de 45 mètres de diamètre qui rasa 2000 km² de forêt en Sibérie en 1908 – tombe en moyenne une fois par siècle. Ainsi, le danger des astéroïdes est revu à la hausse. Le risque est désormais 3 fois plus élevé que ce que prévoyaient les données antérieures.

L’Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires a recensé 26 explosions de plus d’une kilotonne de TNT dans l’atmosphère terrestre entre 2000 et 2013. En réalité, il ne s’agissait pas d’explosions nucléaires mais de désintégrations en altitude d’astéroïdes, ce qui provoque une déflagration. Parmi celles-ci, la plus importante a eu lieu à 27 km d’altitude au dessus de la ville de Tcheliasbinsk (Russie) en février 2013. L’objet de 20 mètres de diamètre avait alors provoqué une explosion d’environ 600 kilotonnes de TNT, ce qui est 40 fois supérieur à la puissance de la bombe atomique lâchée sur Hiroshima en 1945. Notre planète étant recouverte majoritairement d’eau, 70% de ces 26 explosions ont été enregistrées au dessus des océans.

Un télescope contre les astéroïdes

Si les télescopes de la Nasa ont repéré la majorité des astéroïdes de plus de 1km de diamètre risquant de croiser la trajectoire de notre planète, les objets de plus petite taille sont encore mal observés. C’est pourquoi la fondation B612 - du nom de la planète d’où vient le Petit Prince - tente de lever 450 millions de dollars auprès des Nations-Unis pour lancer Sentinel, un télescope spatial infrarouge dédié au recensement des astéroïdes potentiellement dangereux pour la terre.

Vidéo sur le même thème : les impacts d'astéroïdes sure la Terre

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : B612 impact astéroïde

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.