Un premier pas vers un internet à deux vitesses ?

Depuis Juin 2018, les Etats Unis ont aboli la neutralité du Net. Cette équité est l’un des principes fondateurs d’internet. Elle garantit un accès égal au réseau pour tous les utilisateurs. Aujourd’hui, la fin de la neutralité du Net ouvre la voie à davantage de liberté et donc, de possibles débordements pour les opérateurs télécoms.

Ils pourraient ainsi proposer des offres différenciées aux internautes selon les sites et applications qu’ils regardent. Les opérateurs pourraient aussi demander à des entreprises de payer pour que leurs services soient fournis rapidement à leurs utilisateurs.

Les associations de défense des libertés numériques tel que le site Battle for the Net déplorent ce nouveau système. Il rappelle au Monde, "à partir du 11 juin, les fournisseurs d’accès à Internet comme Comcast pourront légalement censurer des sites, bloquer des applications et des services, et nous faire payer plus cher pour accéder à du contenu en ligne".