L'historique complet de vos emplettes en ligne (et hors ligne) sont sauvegardés par le géant du Web. Fait inquiétant, il est impossible de le supprimer…
IllustrationIstock

Les utilisateurs de Gmail ont de quoi s’alarmer. Une page des comptes utilisateurs Google enregistre en effet tous les achats en ligne et hors ligne, depuis des années. C’est ce que révèle un article de la chaîne américaine CNBC, publié la semaine dernière et relayé par le site spécialisé Tomsguide.

Objets divers, réservations de voyages…La rubrique "Achats", répertorie en effet toutes vos emplettes pour lesquelles vous avez reçu un email de confirmation ou une facture sur votre adresse Gmail.

Publicité

Problème, ces données sont difficilement effaçables. Il est d’ailleurs impossible de le faire directement via cette page. Le seul moyen existant est de supprimer l’email de confirmation de la commande en question. Ce qui peut-être embêtant pour le suivi de votre commande ou pour la conservation de factures faisant office de garantie par exemple.

Publicité

Un moyen "de garder une trace de vos achats"

"Afin de vous aider à garder une trace de vos achats, réservations et souscriptions à des abonnements, nous avons créé une page dédiée, uniquement visible par l’utilisateur", assure via un communiqué l’entreprise californienne au site The Verge.

Et d’ajouter : "Vous pouvez supprimer cette information à tout moment. Nous n’utilisons aucune donnée provenant de Gmail pour diffuser de la publicité. Cela concerne également les reçus ou confirmations de commandes qui s’affichent sur la page dédiée à l’historique des achats".

Publicité

Si Google assure que ces informations ne sont pas consultées par des entreprises ni utilisées à des fins commerciales, comment expliquer que bon nombre d’utilisateurs n’en ait pas connaissance ?

La firme n’a d’ailleurs pas précisé depuis combien de temps ces achats étaient archivés par l’outil. Les enregistrements pourraient donc commencer dès la création d’un compte Gmail.

Contactée par CNBC, la société a affirmé qu’il était toutefois possible de désactiver le suivi dans d’autres paramètres. Or, les journalistes de la chaîne n’y sont pas parvenus…

Publicité

 Vidéo en lien avec la thématique : iOS victime d'une application d'espionnage