Jean-Pierre Nsamé, l'attaquant de l'équipe de football d'Angers a été mis en examen mercredi pour violences sur son bébé de cinq mois. Le sportif de 22 ans risque plusieurs années de prison.
AFP

Selon les informations de Ouest-France, le footballeur Jean-Pierre Nsamé a été mis en examen mercredi pour violences sur mineurs de moins de quinze ans avec incapacité temporaire inférieure à 8 jours. L’attaquant d’Angers Sco serait soupçonné d’avoir secoué son bébé de cinq mois. L’alerte pour "suspicion de secouement" aurait été donnée par le service de pédiatrie du CHU d’Angers, deux jours plus tôt. Averti, le procureur de la République aurait ensuite demandé une expertise médicale, laquelle aurait confirmé le signalement, rapporte encore le journal.

 Il a dû quitter le domicile conjugalAgé de 22 ans, Jean-Pierre Nsamé a d’abord été placé en garde à vue lundi soir, avant d’être mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, le 11 novembre. Interdit de tout contact avec son enfant et sa compagne, le footballeur de Ligue 1 a par ailleurs été contraint de quitter son domicile conjugal et n’est pas autorisé à quitter le territoire français. Le franco-camerounais risque plusieurs années de prison.

Selon la Haute autorité de santé (HAS), environ 200 enfants chaque année en France seraient victimes du syndrome du bébé secoué. Une maltraitance aux conséquences souvent très graves, voire mortelles.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :