Lundi soir, une vidéo de Christopher Froome lors de l’ascension du Mont Ventoux en 2013 a été publiée. Les données du cycliste apparaissent sur les images et renforce les soupçons de dopage.

 

 

Alors que le coureur britannique domine le Tour de France 2015, une vidéo mise en ligne lundi soir risque de lui porter préjudice. Cette vidéo, qui date du Tour de France de 2013, montre l’ascension fulgurante du Mont Ventoux par Christopher Froome, comme le rapporte Le Monde.

Lire aussi -Top départ du Tour de France 2015 : qui sont les favoris ?

L’équipe Sky, le sponsor du cycliste, est bien embêtée car cette vidéo de 48 minutes contient les données "SRM", le petit capteur placé sur le pédalier du vélo, de son champion. Sa vitesse, sa cadence de pédalage, la puissance et le rythme cardiaque apparaissent donc sur les images.

Lire aussi -Tour de France : les coureurs trichent… sans le savoir !

Chris Froome avait parcouru en 48 minutes et 35 secondes les 15,9 kilomètres à 8,6 % de pente moyenne, soit deux secondes d’écart avec le record détenu par Lance Armstrong, tombé pour dopage depuis. Les chiffres sont impressionnants : la fréquence de pédalage est de 100 tours par minute, la vitesse passe soudainement de 19km/h à 31km/h en quatre secondes, la puissance atteint 1028 watts tandis que le rythme cardiaque reste stable. De quoi éveiller des soupçons de dopage.

"Pour convaincre les sceptiques que Chris ne se dope pas, Les datas, c’est essentiel"

Publicité
La vidéo qui avait été postée lundi soir a été rapidement supprimée avant d’être mise en ligne à nouveau mercredi. Lundi, Dave Braislord, le manager de Sky, a déclaré : "Nous pensons que quelqu’un a piraté nos données d’entraînement et a obtenu les fichiers de Chris. Notre équipe juridique est sur l’affaire. Pour convaincre les sceptiques que Chris ne se dope pas, les datas, c’est essentiel".

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité