Publicité
Publicité

Si le départ de la Route du Rhum comme l'arrivée donne souvent lieu à de grandes festivités, il ne faut pas oublier que lors de la course en elle-même, les skippers sont bel et bien livrés à eux. Face aux éléments qui se déchaînent, certains ont connu une fin tragique. C'est notamment le cas du navigateur français Alain Colas qui, lors de la première édition disparaît. Nous sommes alors le 16 novembre 1978. Le marin venait de passer les Açores, dans les îles portugaises. Ni lui ni son bateau, le Manureva, ne seront retrouvés. Les recherches ont été abandonnées le 27 décembre 1978. Alain Colas était âgé de 35 ans au moment de sa disparition. Après lui, Loïc Caradec a également disparu, quelques années plus tard, lors de l'édition de 1986.