Ecouter l'article :

Mené deux manches à 0 par un Lorenzo Musetti, le Serbe est parvenu à renverser la situation sur le court Philippe-Chatrier en remportant ces huitièmes de finale après l'abandon au cinquième set de l'Italien (6-7, 6-7, 6-1, 6-0, 4-0, ab).
Roland-Garros 2021 : Djokovic qualifié pour les quarts de finale après l'abandon de MusettiAFP

Djokovic a frôlé la correctionnelle sur le court Philippe Chatrier.  Après avoir perdu les deux premières manches contre toute attente contre un Lorenzo Musetti d'exception, le Serbe est parvenu à retourner la situation en s'imposant contre son adversaire de 19 ans 6-0, 6-1 dans les troisième et quatrième set de ces huitièmes de finale de Roland-Garros. Le Serbe est revenu dans la course en profitant d'une faille physique de l'Italien et est finalement parvenu à s’imposer après son abandon à deux jeux de la fin du match suite à des douleurs au dos.  Novak Djokovic remporte donc après 3h27 de combat déséquilibré ces huitièmes de finale (6-7, 6-7, 6-1, 6-0, 4-0, abandon). Il jouera ainsi les quarts de finale de Roland Garros ce mercredi 9 juin contre un autre Italien,  Matteo Berrettini.  Le numéro un mondial va ainsi connaître son 12e quart de finale consécutif à Roland-Garros.

Pour ce dernier huitième de finale, Rafael Nadal est quant à lui opposé à un autre Italien : Jannik Sinner, une figure montante de la nouvelle génération. L'Espagnol de 35 ans qui avait bien démarré en breakant d'entrée Sinner s'est lui aussi fait une frayeur en se faisant rattraper puis passer devant au score. Celui qui a remporté 13 fois le tournoi de Roland-Garros a finalement réussi à revenir en fin de set et à s'imposer 7-5 dans cette première manche. 

 

Pas de Français au troisième tour de Roland-Garros

Il n'y a plus de Français à Roland-Garros. Après les éliminations de Gaël Monfils et Enzo Couacoud, tous les espoirs français reposaient sur Richard Gasquet. Le Biterrois de 34 ans s'est incliné en trois manches ce jeudi 3 juin au soir au deuxième tour de Roland-Garros contre Rafael Nadal (6-0, 7-5, 6-2). Malgré un deuxième set disputé après une première manche blanche, la mission était impossible pour le Français. L'Espagnol qui a remporté 13 fois le tournoi de Roland-Garros n'a pas su déjouer les pronostics face aux violents coups droits de Rafa. "C'est une expérience brutale de jouer Nadal. Il n'y a personne qui joue comme lui. Je n'ai jamais vu dans l'histoire un truc pareil, avec un coup droit si puissant. Chaque balle est disputée avec une intensité maximum, il n'y a pas une balle que tu peux jouer doucement", a confié le joueur à l'Équipe.  

Rafael Nadal a remporté douze des quinze premiers points du match ainsi que les sept premiers jeux, avant que le Français ne réussisse à conserver sa mise en jeu pour la première fois. L'Espagnol a commencé à faire plus de fautes. Le second set a donc été beaucoup plus disputé et le Français a pu dévoiler son jeu. "Il y a eu de séquences dans le deuxième set où je me suis fait plaisir et j'ai commencé à y croire, vraiment, pour gagner au moins cette manche...", assure Richard Gasquet.  Il a toutefois cédé en s'inclinant 7-5 dans la deuxième manche et a perdu le match en perdant le troisième set 6-2.  Cette défaite signifie également que, pour la première fois de l'histoire du tournoi, aucun joueur tricolore ne disputera le troisième tour. Nadal affrontera ce samedi 5 juin le Britannique Cameron Norrie pour se qualifier en huitième de finale. 

 

Roland-Garros : "Mikael a mieux joué que moi"

Gaël Monfils, tête de série n°14, s'est incliné ce jeudi 3 juin au deuxième tour de Roland-Garros face au Suédois Mikael Ymer, 105e mondial.  Semblant diminué physiquement dans le premier set, le Français n'a toutefois pas cherché d'excuse à sa défaite. "Je n’ai pas besoin d’en parler. J’étais sur le terrain, j’ai perdu. Je dois mieux faire. Beaucoup mieux. Mikael a mieux joué que moi", a-t-il expliqué aux journalistes de Ouest-France.  "Dans l’affaire, je suis hyper frustré, je peux mieux faire. Je m’excuse vraiment auprès de tous mes fans et des personnes qui ont regardé ça parce que c’est encore un match que je dois gagner. Je suis tellement déçu de ne pas arriver à trouver la solution pour jouer un peu mieux", a regretté Gaël Monfils. Après la défaite d'Enzo Couacaud ce jeudi 3 juin, il ne reste déjà plus qu'un Français en lice dans le tournoi. Surprise du premier tour, le 177e mondial a tout de même bousculé Pablo Carreno-Busta, double quart de finaliste du tournoi, et est donc sorti par la grande porte.  Richard Gasquet affrontera en nocturne Rafael Nadal, qui a remporté 13 fois le tournoi et contre qui il ne s'est jamais imposé.

Seuls trois joueurs français se sont qualifiés pour le deuxième tour masculin de Roland-Garros. C'est le pire bilan depuis 1968 et le début de l'ère open.  Après ce soir, si Richard Gasquet ne réalise pas un exploit, il risque bien de ne rester aucun joueur tricolore pour le troisième tour du tournoi. 

 

Gaston balayé par Gasquet

 

Richard Gasquet n'a pas traîné. Le Biterrois de 34 ans a balayé  son compatriote français Hugo Gaston en trois sets ce mardi 1er juin (6-1, 6-4, 6-2) à Roland-Garros. Une confrontation  franco-française qui a duré à peine plus d'une heure et demi sur le court Suzanne-Lenglen. Richard Gasquet aura fort à faire au deuxième tour puisqu'il jouera contre Rafael Nadal, qui a remporté 13 fois le tournoi.  Une montagne que le Français redoute de pouvoir gravir. "Rafa, c’est le seul joueur que je n’ai jamais battu. Ça fait dix-sept ans que je l’affronte et je n’ai jamais gagné. C’est très désagréable", a en effet confié le Français après son match contre Hugo Gaston.  Ce dernier a été très déçu de ne pas pouvoir réitérer l'exploit de l'année dernière, lui qui avait battu l'ancien vainqueur du tournoi Stan Wawrinka et avait donné du fil à retordre à Dominic Thiem, double finaliste du Grand Chelem. 

Le Toulousain de 20 ans a reconnu avoir "beaucoup de frustration" après ce match.  Après cette défaite, le joueur français a assuré qu'il trouvait "pesant" qu'on lui parle "beaucoup" de son parcours héroïque de l'année dernière. "J’ai envie de passer à autre chose, et juste me concentrer sur le futur", a conclu le joueur. 

 

Roland Garros 2021 : Naomi Osaka a déclaré forfait 

Après son boycott des conférences de presse, la numéro 2 mondiale Naomi Osaka a annoncé son retrait de la compétition. "Je pense que la meilleure chose pour le tournoi, pour les autres joueuses et mon bien-être est de me retirer. Cela permettra à tout le monde de se focaliser sur le tennis à Paris. Je n'ai jamais pensé ni voulu que la situation en arrive là", a écrit la joueuse sur Twitter ce lundi 31 mai en fin de soirée.  Une décision inédite alors que la Japonaise avait pourtant validé sa qualification pour le deuxième tour du tournoi grâce à un succès contre la Roumaine Patricia Maria Tig (6-4, 7-6). 

La joueuse avait expliqué le 26 mai dernier, avant même le début de Roland-Garros, qu'elle ne répondrait pas à la presse pour protéger sa "santé mentale". "J'ai vu tellement de vidéos d'athlètes s'effondrer en larmes après une défaite en salle de presse, et vous aussi. Je pense que cette situation revient à frapper une personne déjà à terre", avait-elle notamment expliqué. Dans un communiqué, les directeurs des tournois du Grand Chelem ont annoncé que la joueuse devrait s'acquitter d'une amende de 15 000 dollars pour refus "d'honorer ses obligations contractuelles envers les médias".  C'est à la suite de cette décision que la Japonaise a annoncé son retrait du tournoi. "J'accepte de dire que le timing de mon message n'était pas idéal et que mon message aurait pu être plus clair. J'ai écrit directement aux organisateurs en m'excusant et en leur expliquant que je serais heureuse de parler avec eux une fois que le tournoi sera terminé", a-t-elle expliqué. 

Côté sportif, seuls deux Français sur neuf se sont qualifiés ce lundi 32 mai pour le deuxième tour du tournoi parisien. Il s'agit de Caroline Garcia et d'Harmony Tan. Parmi les sept joueurs tricolores éliminés, on compte Jo-Wilfried Tsonga, qui a perdu face au Japonais Nishioka en quatre sets. Roger Federer, à bientôt 40 ans, s'est quant à lui qualifié pour le deuxième tour de Roland-Garros, une première victoire deux ans après sa dernière participation. Il affrontera Cilic au prochain tour. Le Suisse dispute cette année son 19e et probable dernier Roland-Garros.

 

Quel est le tirage au sort ?

Le tirage au sort n'a pas souri aux Français.  Trois jours avant le début du tournoi de Roland-Garros, le tirage au sort du tableau masculin s'est déroulé ce jeudi 27 mai. Un tirage difficile pour nos joueurs français puisque deux d'entre eux, Hugo Gaston et Richard Gasquet, devront s'affronter dès le premier tour mardi 1er juin. Un vrai choc de générations entre la révélation du tournoi de l'année dernière, âgée de 20 ans, et le Biterrois de 34 ans, 51e mondial à l'ATP.  "J'ai énormément de respect pour lui. Il a eu une carrière incroyable et il a fait beaucoup pour le tennis français, et même le tennis en général. C'est une chance de jouer contre lui et j'ai hâte. Le choc des générations (20 ans contre 34 ans), je n'y pense pas trop", a confié Hugo Gaston à L'Équipe.

Si ceduel franco-français sera déjà l'occasion de perdre un joueur tricolore, les obstacles ne s'arrêteront pas là pour le vainqueur qui devra affronter au tour suivant Rafael Nadal, l'Espagnol qui a remporté 13 fois le titre ! À noter que cette année Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer se retrouvent dans la même partie de tableau. Rafael Nadal pourrait ainsi retrouver le serbe en demi-finale. L'Espagnol, 3e joueur mondial, s'était imposé contre Djokovic l'année dernière en le battant en finale du tournoi. 

Concernant le suisse Roger Federer, sa situation est bien plus compliquée. Souvent blessé, il n'a pu jouer que trois matchs en presqu'un an et demi, et seulement un seul sur terre battue.  La tête de série numéro 8 devrait malgré tout connaître une entrée en douceur dans le tournoir en affrontant un joueur qualifié. Cela devrait se corser au deuxième tour face à Marin Cilic.  Retrouver les trois légendes du tennis Nadal, Federer et Djokovic dans la même partie de tableau n'en reste pas moins rare.

Ce jeudi 27 mai a aussi été l'occasion pour Rafael Nadal de découvrir une statue réalisée à son effigie. C'est Gilles Moretton, le président de la Fédération française de tennis, en présence de Guy Forget, directeur du tournoi, qui l'a dévoilé en présence du joueur. Comme le précise L'Équipe, la statue a été placée dans le stade du côté Avenue de la Porte d'Auteuil, près de la Porte 1, la nouvelle entrée "Grand Public". La statue du joueur espagnol ayant remporté 13 fois le tournoi, une première historique, a été réalisée par le sculpteur espagnol Jordi Díez Fernandez. Faite en acier inoxydable, elle mesure trois mètres de hauteur, 4,89 mètres de largeur et deux mètres de profondeur. Elle met le joueur en scène en train de frapper un coup droit.

 

Le public obligé de quitter le stade pour le couvre-feu

Ce dimanche 30 mai, le public a été invité à quitter le stade de Roland-Garros vers 20h15 afin de respecter le couvre-feu instauré à partir de 21h.  "Les portes du stade fermeront à 20 h 45. Nous vous remercions de prendre vos dispositions afin de quitter les tribunes pendant un changement de côté", a été annoncé sur l'ensemble des courts dès 20h20 selon l'AFP, notamment relayé par Ouest-France. Une annonce qui s'est fait plus directe et pressante à 20h45 : "Mesdames et Messieurs, fermeture des portes du stade au public". À partir de cette heure, seules les personnes accréditées ont été autorisées à rester sur place. Une consigne bien respectéen, à l'exception du public du  court Simonne-Mathieu, où Corentin Moutet et Laslo Djere débutaient dans un tie-break. Un manque de respect des consignes qui a vivement agacé. "Je ne joue pas tant qu’ils sont là, ils n’ont pas d’accréditation", s'est plaint le Français de 22 ans à l’arbitre. Les spectateurs récalcitrants sont finalement sortis avant que le match reprenne.  Il s'est finalement incliné en quatre sets (6-3, 6-7, 7-6, 7-5) et 4h26 de jeu face au Serbe.  Cette opération "d'évacuation" des spectateurs avant la fin des matchs risque de se répéter tous les soirs jusqu’au 8 juin. C'est à cette date que le couvre-feu passera ensuite à 23 h. 

 

Des reports du tournoi polémiques

Roland-Garros  a été une nouvelle fois reporté cette année. Après avoir été décalé au mois d'octobre l'année dernière, le Grand Chelem parisien est cette fois décalé d'une semaine. Initialement prévu le 23 mai, le tournoi se tiendra du 30 mai au 13 juin prochains. Interrogé en conférence de presse à ce sujet, Daniil Medvedev n'a pas mâché ses mots et a qualifié cette décision de "ridicule". "J'ai été surpris par la décision de reporter d'une semaine le tournoi de Roland-Garros. Comme si une semaine ça allait changer quelque chose... On parle du Covid. C'est ridicule, il faut bien le dire", a-t-il asséné.

"Comme si le Covid allait disparaître en 1 semaine à Paris !"

"Je ne dis pas ça par rapport à la Fédération française ou le gouvernement, mais par rapport à la situation globale. Comme si on avait l'impression que le Covid allait disparaître en une semaine à Paris !", a ajouté le tennisman. Novak Djokovic a aussi réagi à ce report et a eu du mal à indiquer si c'était une bonne ou mauvaise chose pour les joueurs. "C'est dur à dire. Je ne suis ni à la fédération française, ni au gouvernement pour tout comprendre. Il faut l'accepter. Le tournoi sera joué, et c'est ce qu'on souhaite tous. Et pas en octobre comme l'an passé où il avait fait froid... C'est dur de dire si c'est une bonne ou une mauvaise décision car le calendrier va en pâtir un peu", explique-t-il.

En effet la préparation des joueurs pourrait être lourdement impactée pour certains tournois sur gazon. "Pour Roland c'est bien. Pour certains tournois sur gazon, c'est moins bien... C'est un challenge pour l'ATP", a conclu le numéro un mondial. "Pour moi, ça va peut-être me permettre de mieux me préparer pour Roland-Garros (où il a été éliminé quatre fois sur quatre au 1er tour), en utilisant au mieux les deux semaines après Rome pour essayer de faire un bon trip là-bas. Ce report de Roland peut avoir aussi des effets pour la saison sur gazon. Car pour ceux qui vont faire quart de finale à Paris, et je ne parle pas forcément de moi, ils ne pourront sûrement que jouer Wimbledon et ce n'est jamais facile...", a expliqué Daniil Medvedev.

 

Combien de spectateurs accueillis ?

Roland-Garros pourra finalement accueillir 5 000 spectateurs par jour. Selon, l'Équipe, la jauge finalement établie permettra d'accueillir 5 388 spectateurs par jour jusqu'au 8 juin, un aménagement moins restrictif que les règles imposées par le gouvernement (1000 personnes maximum jusqu'au 9 juin). L'évolution des levées des restrictions sanitaires permettra ensuite de passer à 13 146 spectateurs quotidiens à compter du 9 juin.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.