Chuck Blazer, un ancien membre de la FIFA, est devenu informateur pour le FBI. Ses révélations ont joué un rôle crucial dans le cadre de l'enquête visant les dirigeants de la fédération internationale de football pour corruption.
AFP

Nouveau rebondissement dans le scandale qui agite la FIFA depuis plusieurs semaines et qui a conduit à l’inculpation de quatorze responsables et partenaires ainsi qu'à la démission de son président, Sepp Blatter. Un ancien haut dirigeant de la FIFA, Chuck Blazer, a révélé avoir coopéré avec le FBI pendant trois ans dans le cadre de l’enquête portant sur des soupçons de corruption, comme le rapporte Le Monde.

Du football au FBI

En novembre 2013, ce dirigeant de la FIFA avait plaidé coupable pour racket et blanchiment d’argent. Retiré du monde du football en raison de ses ennuis judiciaires, le FBI en a profité pour convaincre Chuck Blazer de collaborer dans le cadre de l’enquête visant les hauts dirigeants de la FIFA. En échange de sanctions plus clémentes, il a accepté de jouer le rôle d’informateur pour  la police américaine.

Chuck Blazer aurait notamment caché un micro dans un porte-clé afin d’enregistrer à leur insu les hauts responsables du ballon rond. "La coopération de Blazer a offert aux enquêteurs américains du district est de New York une rare fenêtre sur les coulisses du financement international du football, un monde connu pour sa corruption et ses excès", a indiqué le New York Daily News.

Lire aussi -Football : la Coupe du monde de 1998 a-t-elle fait l’objet de corruption ?

Des soupçons de pots-de-vin confirmés

L’homme de 70 ans a admis avoir reçu des pots-de-vin lors des processus d’attribution des Coupes du monde de 1998 en France et de 2010 en Afrique du Sud. "Durant la période où j’ai travaillé pour la Fifa et la Concacaf (Confédération d’Amérique du nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes), j’ai entre autres commis avec d’autres personnes au moins deux actes d’activité de racket", avait-il déclaré en novembre 2013 devant le tribunal fédéral de New York.

"Entre autres choses, j’ai accepté avec d’autres personnes en 1992 ou autour de cette date de faciliter le versement d’un pot-de-vin pour la sélection du pays hôte de la Coupe du monde 1998", avait-il expliqué, plaidant coupable.

Vidéo sur le même thème : Arrestations à la Fifa : une organisation "gangrenée" par la corruption ?

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !