Luis Suarez n'est pas le seul à avoir fait de vilains gestes dans ce Mondial. Planet.fr fait le tour de ces bad-boys qui sèment la terreur sur les terrains.
Coupe du Monde : découvrez les bad-boys du Mondial

Luis Suarez, croc c'est croc

1/8
Luis Suarez, croc c'est croc

L'attaquant uruguayen Luis Suarez a écopé hier d'une sanction record de la part de la FIFA pour avoir mordu le défenseur italien Giorgio Chiellini pendant un match de Coupe du Monde. Il écope ainsi de neuf matchs de suspension ainsi qu'une interdiction de quatre mois à pratiquer une activité professionnelle en lien avec le football. Un record.

Pepe, le coup de boule

2/8
Pepe, le coup de boule

Alors en plein match contre l'Allemagne, le défenseur du Portugal a eu un vilain geste à l'encontre de Thomas Müller. Visiblement inspiré de Zidane, Pepe est allé coller son front contre celui de l'attaquant allemand. Carton rouge pour le défenseur portuguais. 

Benoît Assou-Ekotto, bagarre entre amis

3/8
Benoît Assou-Ekotto, bagarre entre amis

Alors que sa sélection du Cameroun essuyait une sévère défaite contre la Croatie (0-4), Benoît Assou-Ekotto, visiblement en colère, s'est emporté en envoyant un coup de tête (décidemment) à son coépier Benjamin Moukandjo ! "Il y avait tellement de frustration. Je passe pour un con. Je n'ai pas réfléchi. Ça ne se fait pas. Il y a des millions de personnes qui regardent le match, des gamins..."  s'est empliqué le Camerounais auprès de L'Equipe. Le Cameroun est éliminé à l'issue d'un parcours très compliqué. Les deux hommes se sont réconciliés.

Sulley Muntari s'en prend à son Staff

4/8
Sulley Muntari s'en prend à son Staff

À la veille d'un match crucial contre le Portugal, le Ghanéen n'a pas trouvé mieux que de s'en prendre physiquement à un membres de son staff (du comité exécutif de la GFA). Il s'est fait exclure immédiatement par sa sélection pour ce coup de sang. Mais il pouvait compter sur un autre Ghanéen pour le raccompagner...

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !