C'est une histoire digne d'un film hollywoodien. Une femme a fait tuer son mari par son amant - et meilleur ami. La raison de cette sordide affaire ? Une incroyable somme d'argent...
IllustrationIstock

Assassinat pour une assurance-vie : une longue histoire de trahison

Denise, une Floridienne, se retrouve au cœur d’une sordide affaire vieille de 20 ans. Elle est à l'origine de l'homicide de Mike Williams, son mari, rapporte RTL. C’est l’assurance-vie dont bénéficiait son époux, qui a motivé l’Américaine à élaborer cet assassinat. Mais elle ne l’a pas fait seule puisque c’est un autre qui a effectué le sale boulot : Brian, amant de Denise mais aussi le meilleur ami de Mike…et son assureur.

L’histoire remonte à décembre 2000, alors que Mike est âgé de 31 ans. Il disparait lors d’une partie de chasse aux canards, dans un lac de Floride. Après 44 jours de recherches infructueuses, la police déduit que le corps de l’Américain a été consommé par les alligators, qui infestent cette zone marécageuse. Denise se retrouve seule, avec la petite fille qu’ils viennent d’avoir.

Faits troublants, quelques mois plus tôt, Mike a signé trois contrats d’assurance-vie. Son assureur, qui n’est autre que Brian, et avec qui le couple est allé au lycée, verse alors la somme 1.75 millions de dollars à la veuve. Amants depuis 1997, Mike et Denise finissent par se marier en 2005.

Assasinat  pour une assurance-vie : le couple explose, la vérité dévoilée

En 2017, le couple finit par voler en éclat. Pris de panique, Brian va même enlever, puis menacer son épouse, de peur qu’elle n'aille le dénoncer. Il finit par tout avouer lui-même aux autorités, lors de son arrestation.

Le scénario était en fait établit depuis longtemps. Durant leur partie de chasse, Brian devait pousser Mike dans le lac afin qu’il se noie, à cause des lourdes cuissardes qu'il portait. Mais le plan ne s’est pas déroulé comme prévu. Puisque le mari de Denise a ôté sa veste et ses cuissardes, l’amant, en panique a abattu son meilleur ami d’une balle avant de se débarrasser du corps.

En échange d’un témoignage contre son épouse, Brian a pu négocier l’immunité avec la justice. Il a écopé de 20 ans de prison. Quant à Denise, qui est récemment passé devant la justice, elle est condamnée à la prison à perpétuité.

Les parents de Brian, eux, n'ont jamais cru à l'hypothèse des alligators, relate RTL.