Pas besoin d'être inscrit sur Facebook pour s'y faire voler des informations... Pour y parvenir, le site utilise un moyen bien particulier auquel vous ne pouvez pas échapper.
(Illustration)Istock

Facebook vous espionne même si vous n’avez pas de compte

Facebook vous espionne. Il est capable de traquer vos données même si vous ne possédez pas de compte sur le réseau social. Pour Challenges, l'entreprise n’hésiterait d'ailleurs pas une seule seconde. Vous pensiez être à l’abri ? Méfiance est mère de sûreté.

Aucun moyen de contourner cette technique bien huilée. Si vous n’être pas inscrit, cela ne change rien. Mark Zuckerberg a récément été entendu sur ce sujet épineux par le Congrès américain, mais son directeur de la gestion produit, David Baser, joue la carte de la transparence. Il a détaillé les pratiques douteuses de la firme dans un article sur News Room

A lire aussi : Téléphones portables pour seniors : quelles sont les nouveautés ?

Alors, comment une entreprise peut récolter des données sans en avoir reçu l'accord au préalable ? David Baser explique, dans son article intitulé "Quelles données Facebook collète quand je n’utilise pas Facebook, et pourquoi ?", que le réseau social traque l’ensemble des internautes qui utilisent ses applications, mais aussi tous ceux qui se servent des boutons "partager" et "j’aime".

Il écrit : "Quand vous visitez un site ou une application qui utilise nos services, on reçoit des informations même si vous êtes déconnecté ou que vous ne possédez pas de compte Facebook. Voilà pourquoi les autres applications et sites internet ne savent pas qui utilise Facebook". Si sa révélation fait l’effet d’une bombe, il précise que Facebook n’est pas le seul réseau social à utiliser cette technique plutôt suspecte.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.