Sommaire

Manipulation de la météo : entre recherche et danger

L’ensemencement des nuages peut augmenter les précipitations jusqu’à 35% dans une atmosphère claire, mais ce n’est pas une technique qui fonctionne partout, explique Andrea Flossman. Si la science connaît aujourd’hui les différents processus qui font tomber la pluie ou la neige, elle ne maîtrise pas toujours les facteurs environnementaux. "On connaît les facteurs qui rentrent en jeu, mais il faut aussi savoir évaluer la vapeur d’eau dans l’atmosphère, la température et comment elle varie selon l’atmosphère, par exemple. Il y a plusieurs éléments dont l’aspect particule de la formation des gouttes d’eau n’est qu’une partie. Il y a certaines conditions dans lesquelles on ne peut pas ensemencer", détaille la scientifique.

En dépit de l'aspect poétique que revêt l'expression ensemencement des nuages, la réalité qu'elle recouvre n’est pas sans danger dans le cas de la neige. Si pour l’instant, il s’agit surtout de campagnes de recherches, à grande échelle et de manière répétée cela peut avoir des conséquences alarmantes, le iodure d’argent étant une substance toxique, assure Andrea Flossman.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.