Droguée par son mari, une femme de 67 ans a été offerte à des inconnus, sans son consentement, pendant des années. Ces hommes ne savaient-ils pas que la victime était inconsciente ? Le point sur cette affaire hors norme.
Viols dans le Vaucluse : "On leur avait dit qu'elle pourrait jouer la comédie"Istock
Sommaire

Soumission chimique, viols et libertinage. Une femme de 67 ans a été droguée pendant sept ans par son mari, puis offerte à d’autres hommes sans son consentement, directement dans le lit conjugal. Les agissements du sexagénaire auraient pu passer inaperçus encore longtemps s’il n’avait pas été arrêté dans un supermarché pour avoir filmé sous les jupes des femmes.

Comme l’explique Le Parisien, tout commence le 12 septembre 2020, lorsque cet homme de 68 ans est surpris par les vigiles d’un magasin de Carpentras (Vaucluse) en train de filmer sous les jupes des femmes avec son téléphone portable. Trois victimes portent plainte et, entendu par les policiers, le retraité évoque un moment d’égarement, un dérapage isolé. C’est en menant une perquisition à son domicile que les forces de l’ordre découvrent la vérité.

Vaucluse : une "soumission chimique" pendant des années

Caméscope, appareil photo, ordinateur et téléphones portables sont passés au crible et, très vite, des vidéos de viol sont révélées au grand jour. Une femme, l’épouse du sexagénaire, y est violée par différents hommes, alors qu’elle semble inconsciente. Les mois qui ont précédé cette découverte, la femme de 67 ans a consulté pour des maux de tête, des insomnies et des trous noirs, sans jamais trouver d’explication à ses symptômes. En réalité, son mari la droguait régulièrement avec des tranquillisants, qu’il glissait dans sa nourriture ou ses boissons. Me Caty Richard, avocate de la victime, explique à Planet qu'il s'agit d'une soumission chimique, passée inaperçue auprès des professionnels de santé alors que sa cliente a consulté "trois neurologues", pour tenter de comprendre ce qui lui arrivait. 

Les enquêteurs ont eu besoin de longs mois pour remonter toutes les pistes et identifier la quarantaine d’hommes présents sur les vidéos. D’âges variés – d’une vingtaine d’années à plus de 60 ans – et de professions diverses, ces hommes sont entrés en contact avec le mari de la victime sur un site libertin baptisé coco.fr, raconte le quotidien francilien. "Cette affaire est hors norme par le nombre d'hommes auxquels elle a été livrée et par le nombre d'années que les faits ont duré", ajoute Me Richard, précisant qu'un "salon" de discussion avait été créé par le mari et baptisé "À son insu". 

Vaucluse : "On leur avait dit qu'elle pourrait jouer la comédie"

Ces hommes savaient-ils qu'ils allaient commettre un viol ? Pour l'avocate de la victime, le nom des échanges laissait peu de doute, ainsi que la manière dont ils devaient se comporter au domicile du couple : "On leur demandait clairement de ne pas avoir fumé, ni d'avoir mis de l'eau de toilette, on les faisait se déshabiller dans la cuisine, où ils devaient se laver les mains à l'eau chaude". 

Interrogé par Planet, Me Louis-Alain Lemaire, avocat de cinq de ces hommes soupçonnés de viol, est catégorique : "Aucun de mes clients, le soir où ils sont allés voir ce couple, n’avait l’intention de commettre un viol. Pour eux, ils allaient rencontrer un couple échangiste et, théoriquement, une femme consentante, même si on leur avait dit qu’elle pourrait jouer la comédie". "Quand ils se sont rendu compte qu’elle dormait vraiment, chacun de mes clients s’est arrêté, ils sont tous partis", ajoute-t-il. Me Christian Dumont, avocat d'un autre de ces hommes arrêtés, explique qye son client "a répondu à un site, il a compris qu'il y avait quelque chose d'étrange, mais de là à penser qu'il allait avoir une relation sexuelle avec une femme droguée par le mari qui a posté l'annonce...".

Pour Me Richard, au contraire, "on voit clairement qu'elle n'est pas endormie, mais qu'elle est inconsciente". Avant d’arriver chez ce couple, le mari leur aurait dit qu’il s’agissait d’un jeu sexuel...

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.